Encore un défi pour Lapierre, sous la pluie annoncée d'Estoril!

L'ancien pilote Toyota, victorieux au Mans en juin dernier dans la catégorie LMP2, retrouve l'ORECA 04 ce week-end. Ce sera sous les couleurs du Thiriet by TDS Racing, candidat au titre mais relégué à 10 points de ses deux autres rivaux.

A la veille des premiers Essais Libres sur le circuit d'Estoril, le pilote français fait le point sur ce défi d'un week-end, qui s'ajoute à une année déjà riche en évènements dans plusieurs disciplines et catégories. Pour remplacer Tristan Gommendy, le Thiriet by TDS Racing a fait appel à lui pour l'ultime manche du championnat. Il s'est entretenu avec Motorsport.com

 

Nicolas, comment se présente ce week-end particulier avec le Thiriet by TDS Racing?

Ça se présente plutôt bien. On a fait des essais mercredi, qui se sont bien déroulés. Ça m’a permis de faire connaissance avec l’équipe et la voiture, qui est quand même un peu différente de celle avec laquelle j’ai roulé jusqu’ici. Après, c’est une tâche qui ne va pas être facile à accomplir parce que l’objectif est de gagner ce championnat et on a pas mal de points de retard donc sur le papier ça ne s’annonce pas évident. Mais les conditions s’annoncent particulières ce week-end, changeantes avec pas mal de pluie a priori. Je pense que tout peut arriver et il faudra être opportuniste.

En tout cas je suis content d’être ici, c’est une bonne opportunité pour moi. Je connais très bien cette voiture, ça faisait longtemps que je n’avais pas roulé en ELMS, donc revenir à la dernière course pour jouer le titre c’est quelque chose de sympa. 

 

Comment s’est présentée l’occasion de rouler pour le team ce week-end?

Tristan [Gommendy] ne pouvait pas rouler pour eux, ils étaient à la recherche d’un pilote. Je connais bien Xavier [Combet, le Team Principal] et il sait que je connais bien cette voiture donc ça s’est fait assez naturellement. 

 

Qu’il se passe quelque chose entre les deux équipes qui sont devant à la lutte pour le titre, c’est un scénario que vous espérez?

C’est clair. C’est pour ça qu’on est plutôt content des conditions un peu changeantes, car on sait qu’à la régulière ce sera très difficile. Maintenant il faut vraiment qu’on se focalise sur notre travail car si on veut être champions il faut avant tout gagner la course, c’est important. On va se concentrer là-dessus et on verra bien ce que font les autres à la fin de la course. Il ne faut pas avoir de regrets alors on va essayer de faire une belle course et de la gagner. 

 

Que disent les prévisions météo pour le week-end? Ce sera un avantage?

Ça donne beaucoup de pluie pour demain, et beaucoup de pluie pour dimanche! Il nous faut quand même un certain concours de circonstances, donc tous les éléments qui peuvent amener un peu de réussite ou de jokers c’est mieux pour nous. Si c’est une course 100% sèche, il faudrait un concours de circonstances énorme pour qu’on gagne. Donc si les cartes peuvent être un peu redistribuées et qu’il y a un peu de loterie, ça peut je pense être bénéfique pour nous. 

 

Comment se présente l’entente avec les deux autres pilotes de l’équipage, Pierre Thiriet et Ludovic Badey?

Ce sont des pilotes français que je connais depuis quelques temps. Pierre a roulé avec moi mercredi donc on s’est bien entendus. Je n’ai encore jamais roulé avec Ludovic mais on a toute la journée de demain pour s’acclimater. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries ELMS
Événement Estoril
Circuit Circuito Estoril
Pilotes Nicolas Lapierre , Ludovic Badey , Pierre Thiriet
Type d'article Actualités
Tags endurance, lmp2, oreca, titre