Formule 1
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
50 jours
MotoGP
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
41 jours
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
55 jours
WRC
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
C
Rallye du Portugal
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
62 jours
WSBK
28 févr.
-
01 mars
Événement terminé
C
Assen
17 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
28 jours
Formule E
27 févr.
-
29 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
43 jours
WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé

Réunies en LMP2, trois femmes visent les 24 Heures du Mans

partages
commentaires
Réunies en LMP2, trois femmes visent les 24 Heures du Mans
Par :
11 févr. 2020 à 16:26

Créée spécialement pour promouvoir un trio 100% féminin en LMP2, l'équipe Richard Mille Racing s'engage en ELMS avec l'ambition d'être aussi au départ des 24 Heures du Mans 2020.

Sophia Flörsch (ci-dessus), Tatiana Calderón et Katherine Legge vont former le premier équipage 100% féminin à courir en LMP2 cette saison dans le championnat European Le Mans Series. Le trio vise également une participation aux 24 Heures du Mans, épreuve à laquelle aucune d'entre elles n'a encore jamais participé.

Lire aussi :

Toutes les trois se partageront le volant d'une Oreca 07 à moteur Gibson, exploitée par l'équipe Signatech – qui gère également le programme Alpine en Endurance – et sous la bannière de l'équipe Richard Mille Racing. Cet engagement bénéficie également du soutien de la commission FIA pour les Femmes dans le sport automobile. "Depuis près de dix ans, nous travaillons à promouvoir la place des femmes dans notre sport et à essayer d’ouvrir des portes qui donneront aux filles des chances égales de démontrer qu’elles ont le talent nécessaire pour concourir au plus haut niveau", rappelle Michèle Mouton.

Tatiana Calderón

Tatiana Calderón

Si l'équipe reçoit une invitation pour les 24 Heures du Mans, il s'agira du premier trio intégralement féminin au départ à bord d'un prototype depuis l'édition 1991, qui avait vu Lyn St. James, Desiré Wilson et Cathy Muller s'aligner avec les moyens de Spice Engineering.

Katherine Legge est une habituée des courses d'Endurance puisqu'elle évolue notamment en IMSA, aux États-Unis, depuis 2014. Ce n'est en revanche pas le cas de ses deux coéquipières, au CV davantage orienté vers la monoplace.

Tatiana Calderón a certes participé aux 24 Heures de Daytona le mois dernier avec Lamborghini mais est passée auparavant par la Formule 2 et occupait un rôle de pilote de développement auprès de l'écurie Alfa Romeo Racing en Formule 1. Elle sera présente cette année en Super Formula, ce qui l'empêchera d'ailleurs de participer à la manche d'ouverture de l'ELMS à Barcelone.

Sophia Flörsch est passée quant à elle par la Formule 4 et la Formule 3 et a participé au Grand Prix de Macao à deux reprises. Lors de l'édition 2018, elle avait été victime d'un spectaculaire accident, dont elle s'est totalement remise malgré des blessures au niveau de la colonne vertébrale.

Katherine Legge

Katherine Legge

Voir aussi :

Article suivant
Panis-Barthez Compétition devient Panis Racing

Article précédent

Panis-Barthez Compétition devient Panis Racing

Article suivant

Vergne quitte l'ELMS mais participera aux 24H du Mans

Vergne quitte l'ELMS mais participera aux 24H du Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans , ELMS
Pilotes Katherine Legge , Tatiana Calderón , Sophia Floersch
Auteur Basile Davoine