Photos - Le film de la saison 2016 de l'ELMS

Revivez en 15 images la saison 2016 du championnat ELMS, et plus particulièrement la lutte pour le titre en LMP2.

4 Heures de Silverstone

4 Heures de Silverstone
1/15

Comme lors des saisons précédentes, l'ELMS reprend sur une date commune avec le WEC. A Silverstone, la première pole position de la saison est signée par Pierre Thiriet, Mathias Beche et Ryo Hirakawa sur l'ORECA 05-Nissan du Thiriet by TDS Racing.

4 Heures de Silverstone

4 Heures de Silverstone
2/15

Le lendemain, dans des conditions pas toujours évidente, c'est la Gibson 015S de Giedo van der Garde, Harry Tincknell et Simon Dolan qui s'impose.

Photo de: Adrenal Media

4 Heures d'Imola

4 Heures d'Imola
3/15

En mai, sur le circuit d'Imola, c'est de nouveau une ORECA 05 qui s'élance en pole position. Celle du Dragonspeed avec, à son volant, Nicolas Lapierre, Henrik Hedman et Benjamin Hanley.

4 Heures d'Imola

4 Heures d'Imola
4/15

En course, le trio Beche-Thiriet-Hirakawa prend sa revanche après sa pole non transformée à Silverstone. C'est la première victoire de la saison pour le Thiriet by TDS Racing.

4 Heures du Red Bull Ring

4 Heures du Red Bull Ring
5/15

En juillet, l'intermède des 24 Heures du Mans passé, c'est un troisième équipage différent qui signe la pole position, avec cette fois une Ligier qui brille : celle de la nouvelle équipe Panis-Barthez Compétition, confiée à Fabien Barthez, Timothé Buret et Paul-Loup Chatin.

4 Heures du Red Bull Ring

4 Heures du Red Bull Ring
6/15

La course tourne quant à elle à l'avantage du Thiriet by TDS Racing, qui signe une deuxième victoire consécutive, toujours avec Thiriet, Beche et Hirakawa.

4 Heures du Paul Ricard

4 Heures du Paul Ricard
7/15

L'ELMS fait escale en France à la fin du mois d'août. Deuxième pole position pour Thiriet by TDS Racing, avec un équipage qu'intègre temporairement Mike Conway pour remplacer Hirakawa aux côtés de Thiriet et Beche.

4 Heures du Paul Ricard

4 Heures du Paul Ricard
8/15

Les trois hommes vivent un week-end idéal et s'impose le lendemain, signant un troisième succès consécutif.

4 Heures de Spa-Francorchamps

4 Heures de Spa-Francorchamps
9/15

A Spa, Nicolas Lapierre ramène Dragonspeed en pole position. Le Français fait toujours équipe avec Henrik Hedman et Benjamin Hanley au volant de l'ORECA 05-Nissan.

4 Heures de Spa-Francorchamps

4 Heures de Spa-Francorchamps
10/15

Cette fois-ci, le trio ne laisse pas passer sa chance et s'impose en course pour la première fois de l'année.

4 Heures d'Estoril

4 Heures d'Estoril
11/15

La finale du championnat se dispute à Estoril en octobre, où Lapierre s'illustre encore en qualifications et permet à nouveau à Dragonspeed de s'élancer en tête.

4 Heures du Paul Ricard

4 Heures du Paul Ricard
12/15

Brillant avec trois victoires dans la saison, le Thiriet by TDS Racing vit un cauchemar sur cette manche finale, avec un ennui de fiabilité qui coûte tout espoir de titre à ses pilotes.

4 Heures de Spa-Francorchamps

4 Heures de Spa-Francorchamps
13/15

Van der Garde, Tincknell et Dolan saisissent l'occasion et, en plus de terminer la saison comme ils l'ont commencé, à savoir par une victoire, ils décrochent le titre ELMS malgré une Gibson 015S-Nissan vieillissante.

4 Heures d'Estoril

4 Heures d'Estoril
14/15

En LMGTE, Andrew Howard, Darren Turner et Alex MacDowall sont sacrés champions au volant d'une Aston Martin.

4 Heures d'Estoril

4 Heures d'Estoril
15/15

Le titre LMP3 revient à Alex Brundle, Mike Guasch et Christian England, au volant de la Ligier JS P3 de United Autosports.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries ELMS
Événement Silverstone
Circuit Silverstone
Type d'article Diaporama
Tags gte, lmp2, lmp3