12 Heures de Sepang - Audi vainqueur, Vanthoor sacré

L'Audi R8 LMS du Team Phoenix s'est imposée à l'issue des 12 Heures de Sepang, alors que Laurens Vanthoor quitte le constructeur allemand en remportant le premier titre de l'Intercontinental GT Challenge.

Si la Porsche n°911 avait dominé le début de course, l'apparition de la pluie au cap de la cinquième heure sur le circuit de Sepang a changé la donne, les Audi R8 LMS du Team Phoenix ayant stoppé au moment opportun pour monter les pneus rainurés pour se hisser aux premières positions, un avantage que Audi allait conserver jusqu'à l'arrivée.

La course ne s'annonçait pourtant pas de la meilleure façon pour l'Audi n°15 de Laurens Vanthoor, Christopher Haase et Robin Frijns, contraints de s'élancer de l'allée des stands après un changement d'alternateur sur leur voiture à une heure du départ. Mais les trois hommes ont su rapidement remonter dans le peloton, avant de tirer profit des circonstances de course pour se hisser en tête, puis gérer leur avance de main de maître pour franchir la ligne en vainqueur avec un tour d'avance sur leurs plus proches poursuivants. 

Porsche décroche la deuxième place avec la n°911 de Earl Bamber, Nick Tandy et Patrick Pilet. Leaders en début de course, les trois hommes avaient perdu le commandement à l'apparition de la pluie. Une excursion hors-piste de Tandy, puis un changement de freins avaient coûté d'autres positions aux deux futurs pilotes LMP1 et leur équipier français, mais Bamber se hissait de la 4e à la 2e place lors de son dernier relais.

Troisième, l'Audi n°16 de René Rast, Markus Winkelhock et Pierre Kaffer complétait le triomphe de la marque aux anneaux et du Team Phoenix. Le trio allemand s'était emparé de la première place lors de l'apparition de la pluie, mais avant dû laisser la tête de la course à la voiture sœur lors de la seconde neutralisation de course. Un ravitaillement observé juste avant la quatrième neutralisation leur a également coûté près d'un tour.

Des adieux en beauté pour Vanthoor

La Ferrari 488 GT3 n°50 de l'écurie Spirit of Race, emmenée par Michele Rugolo et Alessandro Pier Guidi concluait au quatrième rang, alors que la seconde Porsche officielle, la n°912 de Michael Christensen, Richard Lietz et Frédéric Makowiecki (qui avait décroché la pole), complète le top 5.

Alors qu'il disputait sa dernière course sous les couleurs de Audi, avant de passer dans le giron Porsche, où il débutera dès le mois de janvier prochain à Daytona (il sera en piste dans quelques jours sur la 911 RSR), Laurens Vanthoor s'adjuge dans le même temps le titre à l'issue de la première édition de l'Intercontinental GT Challenge, grâce également à ses podiums acquis aux 12 Heures de Bathurst et aux 24 Heures de Spa. Avec une première et une troisième place à Sepang, Audi s'adjuge également le titre constructeur de l'IGTC.

Van Gisbergen rate le triplé

En lice pour le titre, Shane Van Gisbergen, récemment titré en Supercars australien, mais également champion des Blancpain GT Series (sur la McLaren 650S GT3 de l'équipe Garage 59), a perdu toute chance de décrocher un nouveau trophée lorsque sa McLaren de l'écurie K-Pax Racing était longuement stoppée par un ennui de suspension. Le Néo-Zélandais accrochait finalement la 10e place avec ses équipiers, Côme Ledogar et Alvaro Parente.

On notera également la victoire de l'Audi R8 LMS du B-Quick Racing dans la catégorie GTC, alors que la Ginetta G55 du Avelzo Ecotint Racing s'impose en GT4. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Événement 12 Heures de Sepang
Circuit Sepang International Circuit
Type d'article Résumé de course