Alpine empoche un deuxième titre européen consécutif

partages
commentaires
Alpine empoche un deuxième titre européen consécutif
20 oct. 2014 à 14:00

Dimanche se courait la cinquième et dernière manche du championnat continental d'Endurance ELMS (European Le Mans Series)

Dimanche se courait la cinquième et dernière manche du championnat continental d'Endurance ELMS (European Le Mans Series). Victorieux sur le circuit d'Estoril, au Portugal, le team Signatech-Alpine s'est adjugé le titre pour la deuxième année consécutive.

L'équipage formé par Paul-Loup Chatin, Nelson Panciatici et Oliver Webb s'est également emparé du titre des pilotes à bord de l'Alpine A450B. Ils ont terminé cinquième d'une course remportée par le Sébastien Loeb Racing. Victorieux en Autriche sur le Red Bull Ring plus tôt dans la saison, les pilotes Alpine auront été les plus réguliers dans la course au titre. En cinq manches cette saison, l'ELMS a connu cinq vainqueurs différents !

Pourtant, le chemin était semé d'embuches à Estoril puisque deux pénalités sont venues entraver la belle course du team, à chaque fois pour non-respect de la réglementation lors des arrêts au stand. Tombé au sixième rang dans la dernière heure après avoir purgé les deux sanctions, Chatin est allé chercher la cinquième place absolument nécessaire pour sécuriser le titre.

"Je suis heureux et fier du travail effectué par toute l’équipe", se réjouit Philippe Sinault, team principal de Signatech-Alpine. "Il est difficile de remettre son titre en jeu. Conserver notre couronne européenne est d’autant plus satisfaisant. Nous avons encore progressé en étant toujours en course pour la victoire et en adoptant, à chaque fois, la bonne stratégie. Malgré une dernière manche éprouvante, l’équipe est restée sereine, comme c’est le cas depuis notre podium aux 24 Heures du Mans."

C’est le troisième titre européen pour Alpine après ceux acquis il y a quarante ans avec l’Alpine A441 et l’an passé avec l’Alpine A450. Nelson Panciatici est le premier pilote à remporter deux titres consécutifs dans cette catégorie en European Le Mans Series… Paul-Loup Chatin, à exactement 23 ans, devient le plus jeune champion LM P2 ! Oliver Webb, 23 ans et 6 mois, n’était pas très loin de ce record.

Classement des 4 Heures d’Estoril
1 Sébastien Loeb Racing 24 (Capillaire – Eriksson) 146 tours
2 Newblood by Morand Racing 43 (Hirsch – Klien – Ragues) +35’’399
3 Jota Sport 38 (Albuquerque – Dolan – Tincknell) +43’713
4 Race Performance 34 (Frey – Mailleux – Niederhauser) + 1 tour
5 Signatech-Alpine 36 (Chatin – Panciatici – Webb) + 1 tour
6 Murphy Prototypes 48 (Derani – Littlejohn – Wells) + 2 tours
7 Greaves Motorsport 41 (Faisca – Fletcher – McMurry) + 2 tours
8 Pegasus Racing 29 (Coleman – Leutwiler – Schell) + 5 tours…

European Le Mans Series
1 Signatech-Alpine 36 – 78 points
2 Jota Sport 38 – 74 points
3 Newblood by Morand Racing 43 – 68 points
4 Sébastien Loeb Racing 24 – 57 points
5 Race Performance 34 – 57 points

Prochain article Endurance
WEC - Le team Kolles incertain pour les 6 Heures de Shanghai

Article précédent

WEC - Le team Kolles incertain pour les 6 Heures de Shanghai

Article suivant

Bientôt des Rookie Days en WEC ?

Bientôt des Rookie Days en WEC ?
Load comments

À propos de cet article

Séries Endurance
Pilotes Sébastien Loeb , Nelson Panciatici , Philippe Sinault , Paul Loup Chatin , Oliver Webb
Équipes Signatech
Type d'article Actualités