Callum Ilott va rouler avec Ferrari en GT World Challenge Europe

Callum Ilott connaît son programme de course pour 2021 : c'est en GT World Challenge Europe qu'il va évoluer.

Callum Ilott va rouler avec Ferrari en GT World Challenge Europe

Callum Ilott a conclu l'an dernier une carrière de six ans en formules de promotion par la deuxième place du championnat de Formule 2 pour sa seconde campagne dans l'antichambre de la Formule 1, après avoir passé trois saisons en F3 Europe et une en GP3, s'étant classé respectivement quatrième et troisième de ces compétitions.

Ilott était un candidat évident à un baquet en Formule 1 dans l'élite, mais la concurrence était rude avec les autres membres de la Ferrari Driver Academy, dont Mick Schumacher, qui a remporté le titre de F2, et Robert Shwartzman, qui s'est classé quatrième en tant que rookie. Seul Schumacher a finalement pu accéder à la Formule 1, et Ilott doit se contenter d'un poste de pilote essayeur au sein de la Scuderia.

Lire aussi :

L'ancien protégé de Red Bull ne va cependant pas passer la saison sur la touche pour autant, puisqu'il sera au départ de l'Endurance Cup en GT World Challenge Europe, au volant d'une Ferrari 488 GT3 engagée par Iron Lynx, la #71, qu'il partagera avec Antonio Fuoco et Davide Rigon. Cinq courses sont au programme, notamment les 24 Heures de Spa-Francorchamps. La voiture sœur, la #51, sera pilotée par Alessandro Pier Guidi, Nicklas Nielsen et Côme Ledogar.

Ferrari s'est montré clair sur le fait que cette saison sans courir en monoplace n'allait pas forcément entraver la carrière d'Ilott, prenant l'exemple d'un Antonio Giovinazzi qui a connu une situation similaire avec la marque au cheval cabré. "La difficulté majeure de cette académie est de trouver les talents et de les former", avait expliqué Laurent Mekies, directeur sportif de la Scuderia Ferrari. "Avoir des talents, même si on en a peut-être soudain trop à la fois, c'est une bonne chose à gérer. Personne ne dit qu'il faut tous les avoir [en F1] en même temps, et nous avons la chance d'être dans une position où nous pouvons leur proposer des programmes pour évoluer."

"Si nous n'avons pas suffisamment de baquets en F1… Nous avons géré ça avec Antonio Giovinazzi, par exemple, auparavant. Et ça a bien fonctionné : il a eu un baquet de titulaire une ou deux saisons plus tard. Ce n'est pas plus difficile, c'est plus facile d'avoir des talents comme ça. Ce sera juste une autre manière de progresser au sein de l'équipe s'ils n'ont pas directement un baquet de titulaire. Je suis sûr que ça arrivera plus tard pour un grand nombre d'entre eux."

partages
commentaires
Valentino Rossi a terminé 4e des 12 Heures du Golfe

Article précédent

Valentino Rossi a terminé 4e des 12 Heures du Golfe

Article suivant

Marcel Fässler annonce sa retraite

Marcel Fässler annonce sa retraite
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Endurance , Formule 1
Pilotes Callum Ilott
Équipes Ferrari
Auteur Benjamin Vinel