L'Audi WRT remporte les 24 Heures du Nürburgring

L'équipe WRT a fait triompher la toute nouvelle Audi R8 LMS à l'issue des 24 Heures du Nürburgring, malgré un tête-à-queue puis un bref incendie lors des dernières heures de course. 

L'Audi pilotée par le quatuor Christopher Mies, Edward Sandstrom, Nico Muller et Laurens Vanthoor est restée jusqu'au bout sous la menace de la BMW Z4 d'une autre écurie belge, Marc VDS (et l'équipage Maxime Martin, Lucas Luhr, Markus Palttala et Richard Westbrook) qui termine avec 40 petites secondes d'écart sous le drapeau à damiers, après 156 tours d'une course pleine de rebondissements. Le podium final est complété par la Porsche 997 Falken de Peter Dumbreck, Wolf Henzler, Martin Ragginger et Alexandre Imperatori, qui termine à un tour des vainqueurs.

Après avoir signé la pole position, l'autre BMW Z4 de l'équipe Marc VDS, celle de Augusto Farfus, Jorg Muller, Nicky Catsburg et  Dirk Adorf a connu un malheureux incident avec un incendie lors d'un ravitaillement, durant lequel un mécanicien a subi des brûlures superficielles, et termine quatrième à 53 secondes de la Porsche Falken. Le top 5 est complété par la Mercedes SLS de l'équipe Black Falcon.

Les leaders à la faute

Comme toujours, la course a réservé de nombreuses péripéties, avec notamment trois accidents pour des voitures ayant un moment pointé en tête. 

A commencer par la BMW Z4 de l'écurie Schubert, en tête de l'épreuve durant les 50 premières minutes et contrainte à l'abandon après 30 tours après un choc contre le rail de Claudia Hurtgen, piégée par l'averse subite tombée samedi après-midi. Guère plus de réussite pour la seconde Z4 de l'équipe Schubert, elle aussi contrainte à l'abandon après avoir longtemps fait figure de prétendante à la victoire, et qui a fini sa course contre le rail en début de soirée samedi.

Ayant émergé en tête samedi soir, la Porsche 9979 de l'équipe Frikadelli, partagée par Sabine Schmitz, Patrick Huisman, Jorg Bergmeister et Patrick Pilet, fut à son tour victime d'un accrochage sous la pluie avec une Mercedes SLS et allait taper le rail, avec Pilet au volant, un accident également synonyme d'abandon. Enfin, l'Audi R8 LMS de l'équipe Phoenix, et l'équipage Christopher Haase, Christian Mamerow, Rene Rast et Markus Winkelhock, allait également à la faute alors qu'elle tenait à son tour la première place.

Classement :

Pos  No. Pilotes Voiture  Tour
28 Christopher Mies
Edward Sandstrom
Nico Muller
Laurens Vanthoor
Audi R8 LMS 156
25 Maxime Martin
Lucas Luhr
Markus Palttala
Richard Westbrook
BMW Z4 GT3 156
44 Peter Dumbreck
Wolf Henzler
Martin Ragginger
Alexandre Imperatori
Porsche 997 GT3 R 155
26 Augusto Farfus
Jorg Muller
Nicky Catsburg
Dirk Adorf
BMW Z4 GT3 155
5 Abdulaziz Al Faisal
Hubert Haupt
Yelmer Buurman
Jaap van Lagen
Mercedes SLS AMG GT3 155
17 Felipe Fernandez Laser
Michela Cerruti
John Michael Edwards
Daniel Keilwitz
BMW Z4 GT3 153
29 Nicki Thiim
Christer Jons
Pierre Kaffer
Laurens Vanthoor
Audi R8 LMS 153
11 Harold Primat
Christopher Bruck
Clemens Schmid
Marco Seefried
Bentley Continental GT3 151
35 Alex Buncombe
Kazuki Hoshino
Michael Krumm
Lucas Ordonez
Nissan GT-R GT3 151
10  33 Rob Huff
Kenneth Heyer
Philipp Frommenwiler
Christian Krognes
Mercedes SLS AMG GT3 151

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Événement 24 Heures du Nürburgring
Équipes Belgian Audi Club Team WRT
Type d'article Résumé de course