WEC - 6 Heures de Fuji : Toyota veut oublier Austin

partages
commentaires
WEC - 6 Heures de Fuji : Toyota veut oublier Austin
9 oct. 2014 à 16:24

Les protagonistes de la cinquième manche du Championnat du Monde d'Endurance risquent de ne pas pouvoir apprécier la vue splendide habituellement promise aux visiteurs du Fuji Speedway, au pied du célèbre Mont Fuji

Les protagonistes de la cinquième manche du Championnat du Monde d'Endurance risquent de ne pas pouvoir apprécier la vue splendide habituellement promise aux visiteurs du Fuji Speedway, au pied du célèbre Mont Fuji.

Une succession de typhons accable en effet cette partie de l'Empire du Soleil Levant, et les météorologues semblent assez circonspects quant aux conditions que rencontreront les concurrents de la manche japonaise ce week-end. On se souvient que l'an dernier, on avait assisté à une parodie d'épreuve puisque toute la course s'était déroulée derrière la voiture de sécurité. Toyota avait été déclaré vainqueur mais les spécialistes du Japon que sont Benoît Tréluyer et André Lotterer n'ont surtout pas envie de laisser la bride sur le cou à leurs rivaux Anthony Davidson et Sébastien Buemi qui, sans Nicolas Lapierre retenu (ou puni ?) tenteront de s'échapper un peu au championnat des pilotes.

Rien n'est acquis dans le championnat constructeurs et la fin de saison promet un bel affrontement entre Audi et Toyota, avec toujours les Porsche en arbitre.

Pour l’heure, Toyota et Audi se sont répartis les succès avec deux chacun, mais avantage aux Allemands avec la victoire au 24 Heures du Mans qui rapporte le double de points au classement. Reste que sur son circuit, le géant japonais aura à cœur de se racheter suite au faux-pas enregistré à Austin (Texas, Etats-Unis) voilà trois semaines. En embuscade, Porsche tentera de décrocher sa première victoire.

La catégorie LMP2, emmenée par le SMP Racing, verra le retour de l’équipe OAK Racing. En LMGTE Pro, la lutte sera toujours incertaine entre Ferrari, Porsche et Aston Martin, l’avantage étant à la marque italienne alors qu’en LMGTE Am, c’est Aston Martin Racing qui occupe la tête.

Départ des Six Heures de Fuji, dimanche 12 octobre à 11 heures locales (4 heures en France).

Prochain article Endurance
Endurance - Nissan motoriste officiel du LMP3

Article précédent

Endurance - Nissan motoriste officiel du LMP3

Article suivant

Fiction : Le proto Mazda que l'on rêverait de voir au Mans

Fiction : Le proto Mazda que l'on rêverait de voir au Mans
Charger les commentaires