WEC - Duval : Audi a de nouveau conçu un petit bijou

partages
commentaires
WEC - Duval : Audi a de nouveau conçu un petit bijou
23 avr. 2014 à 13:15

La première course de la saison aura été bien frustrante pour Loïc Duval à Silverstone

La première course de la saison aura été bien frustrante pour Loïc Duval à Silverstone. Coéquipier de Tom Kristensen et Lucas di Grassi sur l’Audi n°1, le Français n’aura pas pu prendre le volant de la R18 e-tron quattro en course suite à la sortie de piste du pilote brésilien dans la première heure sous la pluie.

Après avoir manqué la pole position de 5 millièmes le samedi, Audi est rentré bredouille d’Angleterre et

avec quelques soucis en plus pour Spa-Francorchamps

dans dix jours puisque les deux protos ont été sérieusement endommagés.

« Il ne faut pas se voiler la face, le bilan comptable n’est pas bon », concède Duval à l’heure des comptes. « La voiture n’a pas terminé la course, le score est vierge et la concurrence a pris de l’avance. Mais honnêtement je pense que ce n’est pas l’essentiel. Nous avions beaucoup d’éléments à valider et nous avons emmagasiné beaucoup de données pour les courses à venir. »

Après le retrait d’Allan McNish en fin de saison dernière, l’équipage de l’Audi tenante du titre en WEC et au Mans doit également prendre ses marques. « Notre trio, avec Tom [Kristensen] et Lucas [di Grasi] commence à fonctionner en bonne harmonie. Je ressens de bonnes ondes pour la suite », rassure Duval.

Malgré cette grande première très décevante, le Français est conscient de tenir avec ses coéquipiers une voiture capable de faire des merveilles et qui répond idéalement à la nouvelle réglementation technique du LMP1. Un défi qui n’était pas évident à relever, même pour le constructeur allemand et ses énormes moyens.

« La modification de règlement était devenue indispensable. Nous avons tenté de nous y conformer au plus vite et, même si le code couleur de la voiture ressemble à ce que les fans connaissent, ce qui figure sous la carrosserie est entièrement nouveau », rappelle Duval. « A ce titre, je tiens à tirer un grand coup de chapeau aux ingénieurs d’Ingolstad. Ils ont une nouvelle fois conçu un petit bijou. Nous n’avons pas pu le prouver dimanche, mais nous le ferons très bientôt. »

Prochain article Endurance
WEC - Vidéo : Le nouveau rôle du pilote en LMP1

Article précédent

WEC - Vidéo : Le nouveau rôle du pilote en LMP1

Article suivant

WEC - Webber savoure le premier podium de Porsche

WEC - Webber savoure le premier podium de Porsche

À propos de cet article

Séries Endurance
Pilotes Tom Kristensen , Allan McNish , Lucas Di Grassi , Loïc Duval
Type d'article Actualités