WEC - Lapierre : "Il a fallu gratter quelques kg"

Il y a deux semaines, Toyota a annoncé lamodification de ses équipagespour le Championnat du Monde d'Endurance et les prochaines 24 Heures du Mans

Il y a deux semaines, Toyota a annoncé la

modification de ses équipages

pour le Championnat du Monde d'Endurance et les prochaines 24 Heures du Mans. L'équipe japonaise a en effet procédé à une inversion entre ses deux pilotes français, Stéphane Sarrazin et Nicolas Lapierre.

Ce dernier est revenu sur ce changement dans le line-up du constructeur nippon. Il explique cette décision comme une évidence afin d'optimiser le poids dans la voiture. En effet, la taille des pilotes a été le facteur décisif pour composer les deux équipages cette année.

"L’équipe a fait le point sur les performances et les feelings des pilotes lors des deux dernières années et a pris cette décision face à la problématique de poids liée au système hybride", confirme Lapierre sur le site de l'ACO. "Il a fallu gratter quelques kilogrammes un peu partout et regrouper les petits gabarits ensemble permet d’utiliser de petits sièges donc d’économiser cette précieuse masse."

Cette saison, le règlement de la catégorie LMP1 a largement été revu, avec notamment des contraintes instaurées par rapport à la consommation de carburant.

"Cette année, nous avons une nouvelle voiture qui va rouler au travers d’un nouveau règlement, les cartes sont donc redistribuées avec cette notion capitale d’économie de carburant", poursuit Lapierre. "Quoi qu’il en soit je m’entends très bien avec les cinq autres pilotes qui sont tous très compétitifs donc cela ne change pas grand-chose à mon approche."

Toyota présentera son nouveau prototype, la TS040 Hybrid, à la fin du mois de mars en marge des essais officiels qui se tiendront sur le circuit Paul Ricard.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Stéphane Sarrazin , Nicolas Lapierre
Type d'article Actualités