WEC - Subaru réfléchit à un programme en LMP1

La colonie japonaise du WEC va-t-elle s'enrichir d'un nouveau constructeur dans les années à venir ? Alors que Toyota est présent depuis 2012 et que Nissan a programmé son arrivée pour l'année prochaine, une autre marque a confirmé son intérêt pour...

La colonie japonaise du WEC va-t-elle s'enrichir d'un nouveau constructeur dans les années à venir ? Alors que Toyota est présent depuis 2012 et que Nissan a programmé son arrivée pour l'année prochaine, une autre marque a confirmé son intérêt pour le Championnat du Monde d'Endurance.

L'idée n'en est qu'à ses balbutiements, mais les propos sont toutefois sans ambiguïté : Subaru se pose réellement la question d'un engagement en LMP1 à moyen terme. C'est ce qu'a expliqué Yoshio Hirakawa, patron de la marque nippone. Une nouvelle fois, la réglementation technique voulue par l'ACO et la FIA, ainsi que la perspective de lier au plus près les technologies de course à celles de route, offrent des arguments séduisants.

"Subaru a deux buts en compétition : Notre rôle est de construire des autos pour la course et que le sport automobile soit le terrain pour confirmer les qualités de nos produits de route", rappelle Hirakawa auprès de notre confrère Endurance-Indo. "Pour ce qui est d’un programme LMP, nous ne disons ni oui ni non. Ce que je peux dire, c’est que cela ne se fera pas en 2015. Il nous reste encore beaucoup de choses à faire avant d’y aller. Je ne peux pas cacher que nous sommes intéressés."

Cette saison, le LMP1 est animé par trois constructeurs majeurs que sont Audi, Porsche et Toyota. L'élite de l'Endurance peut également compter sur la présence de deux teams privés, le Rebellion Racing et Lotus LMP. En 2015, Nissan doit faire son entrée avec une équipe d'usine, tandis que les bruits de couloirs concernant un engagement de Ferrari dans les prochaines années sont toujours insistants.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Type d'article Actualités