WEC - Toyota s'inspire d'Audi avec 4 roues motrices

Cette année encore, Toyota engagera deux prototypes LMP1 en WEC et aux 24 Heures du Mans

Cette année encore, Toyota engagera deux prototypes LMP1 en WEC et aux 24 Heures du Mans. C'est la troisième année consécutive pour le constructeur nippon, qui continue son apprentissage pour tenter de concurrencer Audi.

Toyota en a dévoilé un peu plus sur sa nouvelle machine, la TS040 Hybrid, qui a déjà roulé à plusieurs reprises durant des essais privés, récemment encore sur le circuit Paul Ricard. Il faudra toutefois attendre les essais officiels sur ce même tracé à la fin du mois de mars pour découvrir réellement ce nouveau proto.

La principale innovation concernera le système de récupération d'énergie qui fonctionnera aussi bien à l'avant qu'à l'arrière. Toyota n'invente rien avec ces quatre roues motrices mais s'inspire à raison de la réussite de la référence en la matière, et plus précisément de l'Audi R18 e-tron Quattro.

En 2014, Toyota doit également adapter cette nouvelle TS040 à la nouvelle règlementation technique de la catégorie LMP1. Cette année, les protos sont en effet moins large de 10 centimètres tandis que des modifications concernant notamment la fixation des roues et la crash-box arrière ont encore accru la sécurité.

Les premiers tours de roues de la TS040 Hybrid ont eu lieu du 21 au 23 janvier derniers aux mains d'Alexander Wurz et Anthony Davidson. Toyota a dévoilé des images très furtives de ces essais qui ne permettent pas de distinguer réellement le nouveau proto (photo).

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Anthony Davidson , Alexander Wurz
Type d'article Actualités