ZEOD RC : Ordóñez raconte le projet de Nissan (1/2)

Premier vainqueur de la Nissan PlayStation GT Academy en 2008, Lucas Ordóñez n'en finit plus d'étonner à travers son parcours

Premier vainqueur de la Nissan PlayStation GT Academy en 2008, Lucas Ordóñez n'en finit plus d'étonner à travers son parcours. Après trois participations aux 24 Heures du Mans, dont deux podiums dans la catégorie LMP2, le voici nommé officiellement pilote de la révolutionnaire ZEOD RC.

En juin prochain, il sera au volant de la première voiture capable de boucler un tour du légendaire Circuit de la Sarthe avec uniquement de l'énergie électrique. Il nous en fait découvrir davantage sur ce projet étonnant et ambitieux. Première partie.

Comment va se passer le pilotage de la ZEOD RC au Mans ?


"Je suis vraiment impatient. C'est un grand défi pour Nissan et pour moi en tant que pilote d'avoir la première opportunité de piloter une voiture électrique au Mans à plus de 300km/h. Je suis impatient de commencer les essais et d'être dans la voiture au mans, et de faire l'un de ces tours particuliers avec l'énergie électrique."

A quel point trouves-tu le développement de cette voiture intéressant ?


"Le processus de développement est vraiment complexe. Personne n'a relevé un défi technologique pareil avec des véhicules électriques auparavant. Faire un tour complet au Mans avec rien d'autre que l'énergie électrique, c'est un défi révolutionnaire incroyable."

"Je suis allé à l'usine en Grande-Bretagne voir tous les ingénieurs et mécaniciens de la ZEOD. On peut sentir à quel point ils mettent tous leurs efforts dans ce projet. Ce sera énorme pour Nissan. C'est très compliqué de mettre un moteur essence et des moteurs électriques dans la même voiture et de pouvoir passer de l'un à l'autre. Le moteur essence qui pèse 40 kg est incroyablement petit. Je peux emporter le moteur au Mans dans mon sac comme bagage à mains ! Notre ratio de puissance par kilo est juste incroyable. C'est même mieux que pour une Formule 1. C'est un gros challenge mais c'est ce type de projet que Nissan développe. Ils ne choisissent pas la voie facile."

Qu'est-ce que cela va faire d'arriver sur le virage de Mulsanne à 300 km/h sans un bruit de moteur ?


"Ce sera unique et étrange. Je suis habitué à piloter dans la ligne droite de Mulsanne entre les arbres à plus de 300 km/h, mais avec beaucoup de bruit avec le moteur Nissan LMP2. Cette fois-ci, ce sera silencieux. Ce sera excitant et différent. Évidemment, je suis impatient de le faire pour la première fois. Ce sera une expérience unique."

Pour mieux comprendre le projet Nissan ZEOD RC, cliquez ici.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes Lucas Ordoñez
Type d'article Actualités