Jarvis et Gómez en bagarre au 2e jour de Roof of Africa

Graham Jarvis est sorti leader de la plus longue journée du Motul Roof of Africa, devant Alfredo Gómez qui a su combler un retard de dix minutes.

T.B., Maseru - Jarvis et Gómez se sont battus en tête durant la seconde moitié de l'étape de 160 km qui se tenait ce vendredi. Après une brève course en ville et un trial, organisés jeudi dans la capitale du Lesotho, les deux hommes étaient séparés de dix minutes. L'Espagnol et sa KTM ont cependant produit aujourd'hui une performance impressionnante qui leur a permis de combler ce retard.

Le Sud-Africain Brett Swanepoel a été le premier à prendre le départ, à 6h ce matin, suivi par Jarvis quatre secondes plus tard. Tous deux ont roulé ensemble pendant le premier quart de la journée, jusqu'à ce que le Britannique prenne les commandes. Cependant il a fini par voir Gómez apparaître dans ses rétroviseurs et, peu après la mi-parcours, c'est l'Espagnol qui a fait son entrée en premier à l'assistance de Ha Rapokoloane, devant Jarvis. Celui-ci a pris la tête alors que l'arrivée de Bushman's Pass était en vue, pour finalement passer la ligne avec 33 secondes d'avance sur son rival.

"La journée a été longue et c'était assez tortueux. On n'a eu aucun repos, le pilotage se faisait principalement en première et en seconde", a commenté Graham Jarvis après avoir passé plus de huit heures au guidon de sa Husqvarna.

"J'ai réussi à passer devant un groupe de pilotes avant le début de la partie technique. Alfredo et moi avons réussi à creuser l'écart et on s'est aidés l'un l'autre dans la navigation. On roulera probablement ensemble demain, ce qui pourrait se terminer par un sprint à l'arrivée", prédit le triple vainqueur de l'épreuve.

Alfredo Gómez s'est montré impressionnant en comblant son retard durant la première moitié de cette journée. "J'ai beaucoup attaqué au début et j'ai très bien piloté jusqu'à l'assistance", explique-t-il, plus en difficulté sur la seconde moitié : "C'est devenu plus dur par la suite, surtout dans la dernière heure car je n'avais plus d'eau et je sentais que mes muscles étaient détruits. Mais je suis très content d'avoir pu le rattraper [Jarvis]. Demain, je vais essayer de faire les choses un peu différemment, pour tenter de gagner la course."

Le Sud-Africain Scott Bouverie s'est emparé de la troisième place au détriment de son compatriote Travis Teasdale, et termine à dix minutes de Graham Jarvis. Très en vue hier, Brett Swanepoel a ramené sa Yamaha à l'arrivée en sixième position, mais a perdu près d'une heure. Quant à Billy Bolt, 18 ans et débutant sur cette éprouvante course, il s'est classé septième devant l'Allemand Andreas Lettenbichler, le Sud-Africain Altus de Wet et l'Autrichien Lars Enöckl qui complètent le top 10.

La troisième et dernière journée de compétition débutera samedi à 6h, à nouveau au départ de Bushman’s Pass, et promet d'être légèrement plus courte.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Enduro
Événement Roof of Africa
Pilotes Graham Jarvis , Alfredo Gomez
Type d'article Rapport d'étape