Aron veut être le premier à vaincre Prema

Auteur d'une première saison convaincante en F3 Europe, Ralf Aron a effectué un choix étonnant : il quitte l'écurie dominatrice Prema Powerteam pour rejoindre Hitech GP.

Pourtant, Ralf Aron et Prema se connaissent bien. C'est avec l'équipe italienne qu'Aron a remporté le trophée hivernal de F4 Italie fin 2014 avant de s'octroyer le titre dans le championnat principal l'année suivante.

Rejoignant la F3 Europe dès 2016, Aron s'est montré convaincant, septième du championnat et vice-champion des rookies, mais malgré son jeune âge, le pilote Prema espérait mieux. Il est vrai qu'il a passé la saison dans l'ombre de ses trois coéquipiers (Lance Stroll, Maximilian Günther et Nick Cassidy), tous redoublants, qui ont fini dans le top 4 du championnat.

"Cela a vraiment bien commencé, nous nous sommes bien préparés et l'équipe faisait vraiment du bon travail", commente Aron pour Motorsport.com. En effet, il a signé ses deux meilleurs résultats de l'année lors du deuxième meeting à Budapest, mais n'a fini qu'une fois dans le top 5 lors des cinq manches suivantes, soit quinze courses de disette.

"J'ai remporté ma première victoire dès le deuxième meeting, mais je pense que tous les rookies ont rencontré quelques difficultés par la suite. Quand j'ai connu les miennes, je menais encore le championnat des rookies, puis toute l'équipe a connu un mauvais meeting à Spa. J'ai aussi fait des erreurs de débutant, mais je suis content de les avoir faites. Je n'en ai répété aucune."

"J'ai vraiment beaucoup appris cette saison. J'ai connu une grande période de vache maigre au milieu, c'est là que j'ai perdu tous les points, mais après, c'est redevenu bon. Je ne suis pas content du résultat, je voulais vraiment remporter le championnat des rookies et être dans le top 5 du championnat principal, mais je suis quand même assez content de la saison."

Un nouveau pari

Ralf Aron a pourtant fait le choix de quitter l'écurie qui a remporté tous les titres depuis la création de la F3 Europe, invaincue depuis la saison 2010 de F3 Euro Series, pour rejoindre Hitech GP. Certes distancée au championnat, l'équipe britannique a représenté la principale menace pour Prema l'an passé, remportant quatre victoires et hissant George Russell au troisième rang du championnat.

"J'ai toujours été chez Prema, j'adore l'équipe, je suis proche de ses gérants et je dois les remercier : nous avons gagné la F4 ensemble, puis nous avons connu une bonne année en F3", reconnaît Aron.

"Tout s'est bien passé chez Prema, mais j'aimerais être le premier à battre Prema depuis longtemps, donc je travaille dur là-dessus. Je pense avoir travaillé plus dur cet hiver que jamais dans ma carrière pour y parvenir, j'essaie de faire le maximum pour être prêt pour cette saison."

Consentement mutuel

Ralf Aron n'éprouve pas de regrets à l'idée de quitter l'équipe avec laquelle il a remporté le premier titre de sa carrière en monoplace, indiquant que la séparation s'est fait avec consentement "mutuel".

"C'est juste que les choses se sont passées comme ça au final, mais je suis vraiment content là où je suis, je suis vraiment content d'avoir choisi Hitech", affirme l'Estonien, qui vient par ailleurs de se classer quatrième du MRF Challenge. "J'y pensais depuis longtemps, Hitech aussi, nous discutions depuis longtemps, avant même la saison 2016, pour être honnête."

"J'adore l'équipe, j'adore cet environnement, j'adore tout le monde. J'adore le sentiment que j'ai eu quand je suis arrivé, c'est le même que j'avais en F4 et c'est celui que j'ai maintenant chez Hitech, donc je pense que nous allons être au rendez-vous cette année."

Propos recueillis par Darshan Chokhani

Retrouvez justement ci-dessous notre interview avec un nouveau pilote Prema Powerteam, Callum Ilott !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3 Europe
Pilotes Ralf Aron
Équipes Hitech Racing , Prema Powerteam
Type d'article Actualités
Tags déclaration