Joel Eriksson vise le titre après son sacre de rookie

partages
commentaires
Joel Eriksson vise le titre après son sacre de rookie
Par : Benjamin Vinel
20 janv. 2017 à 15:17

Un temps pressenti pour rejoindre le DTM, Joel Eriksson va rempiler en F3 Europe dans l'équipe pour laquelle il court depuis ses débuts en monoplace, Motopark. Son objectif ? Le titre, sans le moindre doute.

Joel Eriksson, Motopark, Dallara F312 - Volkswagen
Joel Eriksson, Motopark, Dallara F312 - Volkswagen
Joel Eriksson, Motopark, Dallara F312 - Volkswagen
Joel Eriksson, Motopark Dallara F312 – Volkswagen
Joel Eriksson, Motopark, Dallara F312 - Volkswagen
Joel Eriksson, Motopark, Dallara F312 - Volkswagen
Joel Eriksson, Motopark Dallara F312 - Volkswagen
Joel Eriksson, Motopark Dallara F312 - Volkswagen
Joel Eriksson, Motopark Dallara F312 – Volkswagen
Joel Eriksson, Motopark, Dallara F312 - Volkswagen
Joel Eriksson, Motopark Dallara F312 – Volkswagen

Le plateau 2016 de F3 Europe comprenait un certain nombre de néophytes, tous plus talentueux les uns que les autres. Ralf Aron, Anthoine Hubert, Ben Barnicoat et autres Niko Kari étaient attendus au tournant, mais c'est bien Joel Eriksson qui a dominé le championnat des débutants, s'octroyant même la cinquième place du classement général.

Après une première moitié de saison marquée par une irrégularité inhérente aux rookies, Eriksson a trouvé un impressionnant niveau de constance par la suite, se classant dans le top 7 des onze dernières courses de la saison avec sept podiums à la clé, et en point d'orgue, une victoire à Spa-Francorchamps.

Âgé de 18 ans, le Suédois était pressenti pour rejoindre le DTM en 2017, faisant partie du BMW Junior Team, mais le passage de huit à six voitures engagées pour chaque constructeur ne lui laissait guère de baquet libre.

Par conséquent, avec le bénéfice de l'expérience et de la continuité, puisqu'il reste dans la même structure, Eriksson sera à n'en pas douter un candidat très sérieux pour la couronne en F3 Europe.

"Je suis ravi de rester en F3 Europe cette année", déclare-t-il. "J'ai énormément appris la saison dernière, j'ai apprécié le format, et j'ai atteint mon objectif de remporter le titre rookies. C'était une bonne première année, et vu nos résultats et le rythme que nous avions, surtout en deuxième moitié de saison, je vais aborder 2017 dans le but de remporter le championnat purement et simplement."

"Ce sera extrêmement dur avec beaucoup de bonnes équipes et de bons pilotes déjà engagés, mais ce n'est pas censé être facile. Je cours avec Team Motopark depuis le début de ma carrière en monoplace, nous avons montré notre potentiel l'an dernier, et j'ai hâte de relever ce défi avec l'équipe."

"Joel n'est pas seulement un pilote formidablement rapide, il a aussi ce talent inhérent en course qui peut faire toute la différence", renchérit Timo Rumpfkeil, directeur d'équipe. "Après une saison 2016 extrêmement réussie avec le titre rookies de Joel, nous avons bon espoir de nous battre pour le championnat en 2017."

Joel Eriksson est le premier pilote à signer chez Motopark pour 2017. L'an dernier, il était associé à Guan Yu Zhou, protégé de la Scuderia Ferrari, ainsi qu'à Sérgio Sette Câmara et Niko Kari, membres du Red Bull Junior Team. Red Bull s'est toutefois séparé de Sette Câmara, et n'a de toute façon placé aucun de ses poulains en F3 Europe pour cette saison.

Plateau 2017 de F3 Europe

ÉquipePilotes
 Prema Powerteam

 Callum Ilott

 Guan Yu Zhou

 Mick Schumacher

 Hitech GP

 Ralf Aron

 Nikita Mazepin

 Jake Hughes

 Carlin

 Lando Norris

 Jehan Daruvala

 Ferdinand Habsburg

 Van Amersfoort Racing  David Beckmann
 Motopark  Joel Eriksson
Article suivant
Photos - Le film de la saison 2016 de F3 Europe

Article précédent

Photos - Le film de la saison 2016 de F3 Europe

Article suivant

La réglementation 2017 dévoilée en F3 Europe

La réglementation 2017 dévoilée en F3 Europe
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries F3 Europe
Pilotes Joel Eriksson
Équipes Motopark Academy
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités