MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
3 jours
Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
4 jours
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Prochain événement dans
2 jours
WSBK
11 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
Losail
24 oct.
-
26 oct.
SBK EL1 dans
3 jours
WEC
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
EL1 dans
17 jours
IndyCar
30 août
-
01 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
31 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
87 jours

La chronique de Tatiana - Une année difficile qui forge le caractère

partages
commentaires
La chronique de Tatiana - Une année difficile qui forge le caractère
Par :
Traduit par: Benjamin Vinel
21 oct. 2015 à 15:30

Dans sa dernière chronique de la saison, Tatiana Calderón revient sur le dernier meeting de F3 Europe à Hockenheim et sur une année qui a forgé son caractère de façon générale.

Raoul Hyman, Team West-Tec F3 Dallara Mercedes-Benz devant Tatiana Calderon, Carlin Dallara Volkswagen
Tatiana Calderon, Carlin, Dallara F312
Tatiana Calderon, Carlin, Dallara F312 Volkswagen
Tatiana Calderon, Carlin Dallara Volkswagen
Tatiana Calderón, Carlin Dallara F312 Volkswagen
Tatiana Calderón, Carlin Dallara F312 Volkswagen
Tatiana Calderón, Carlin Dallara F312 Volkswagen
Tatiana Calderon, Carlin Dallara F312 Volkswagen
Tatiana Calderon, Carlin Dallara F312 Volkswagen
Tatiana Calderon, Carlin Dallara F312 Volkswagen
Tatiana Calderon, Carlin Dallara F312 Volkswagen
Tatiana Calderon, Carlin Dallara F312 Volkswagen
Tatiana Calderon, Carlin Dallara F312 Volkswagen
Tatiana Calderon, Carlin Dallara Volkswagen et Zhi Cong Li, Fortec Motorsports Dallara Mercedes-Benz
Tatiana Calderon, Carlin Dallara Volkswagen devant Maximilian Günther, Prema Powerteam Dallara Mercedes-Benz et Callum Ilott, Carlin Dallara Volkswagen
Nicolas Pohler, Double R Racing Dallara Mercedes-Benz et Tatiana Calderon, Carlin Dallara Volkswagen
Tatiana Calderon

Bienvenue dans ma dernière chronique de la saison pour Motorsport.com! Malheureusement, mon année ne s'est pas vraiment finie de la façon que j'espérais à Hockenheim, et être pénalisée dans la dernière course est quelque chose que je vais essayer d'oublier vite.

Toute l'année a été très frustrante, mais ce sont les revers qui rendent plus fort ; je suis certainement meilleure pilote aujourd'hui qu'il y a douze mois, et je n'ai aucun regret.

Il faisait extrêmement froid à Hockenheim, ce qui a rendu les qualifications difficiles parce qu'il fallait beaucoup de tours consécutifs pour mettre les pneus en température. En Q1, à cause du trafic et de mes réglages, je n'ai pas suffisamment mis de température dans mes pneus, donc je n'ai pas tiré le meilleur de la voiture et je me suis retrouvée 23e.

Pour la Q2, nous avons fait des changements pour faire chauffer les pneus plus vite, et nous avons attendu un peu plus avant de prendre la piste. Ensuite, j'ai pu faire quelques bons tours, donc je me sentais bien mieux même si je n'ai pas vraiment progressé au classement.

Encore une fois, les chronos étaient très serrés, et je n'ai pu faire mieux que 21e pour les deuxième et troisième courses bien que je fusse à seulement huit dixièmes des meilleurs, mais j'étais honnêtement assez contente de ma performance.

Nous avons décidé d'utiliser des pneus plus vieux pour la première course et avons effectué quelques changements sur la voiture, un peu moins d'appui (ce que je n'ai pas vraiment aimé), nous faisions quelque peu des expériences pour essayer de nous préparer pour les deux autres courses. J'ai pris un bon départ, mais j'ai commis une petite erreur à l'épingle en essayant de dépasser quelqu'un, ce qui m'a coûté quelques places.

Après cela, c'était une course assez simple, mais vers la fin, j'ai eu une belle bataille avec mon coéquipier Gustavo Menezes, qui remontait du fond de peloton et était assez rapide.

Lors des deux ou trois derniers tours, nous nous sommes dépassés plusieurs fois, c'était très fun, et gagner la bataille était très agréable. Chaque place compte, même si ce n'est que la 18e : je n'allais pas le laisser passer juste parce qu'il était plus rapide!

Nous avions des pneus neufs pour la course 2 et j'ai pris un nouveau bon départ et j'ai gagné des places. Je me battais contre Pietro Fittipaldi, et à l'épingle, Nabil Jeffri est sorti de nulle part et m'a percutée. Nous étions à la direction de course après et il a présenté ses excuses, mais on ne peut pas récupérer la position.

Je me suis quand même bien amusée en remontant de la 30e place à la 21e, avec de beaux dépassements propres, donc j'étais assez contente. Dans ce genre de courses, il faut tirer tous les points positifs possibles.

Au départ de la course 3, quand j'ai conduit ma voiture du paddock des courses annexes jusqu'aux stands, c'était assez humide, donc j'ai décidé de mettre des pneus pluie d'emblée. Mais ensuite, la course a été retardée de 15 minutes à cause du brouillard, et d'ici là, la piste était déjà en train de sécher et je me suis rendu compte que c'était la mauvaise décision.

Dès que la première voiture de sécurité est entrée en action pour l'accident de Fittipaldi, on m'a dit de rentrer au stand à la radio. C'était un arrêt vraiment rapide et j'ai pu dépasser quelques voitures. Une fois que j'étais en slicks, et que tous les autres se sont arrêtés, je me suis retrouvée 10e avec la possibilité de marquer des points. Puis Alessio Lorandi est arrivé sur mes talons...

J'ai vu le drapeau jaune en arrivant à l'épingle, mais il avait déjà entamé sa manœuvre de dépassement. Il m'a mise sur la partie intérieure de la piste, qui était humide, et j'essayais de ralentir, mais il a tourné vers moi et je l'ai heurté.

J'avais le sentiment que cette place m'appartenait et j'ai ralenti pour le drapeau jaune, mais les commissaires ont pensé que j'avais juste commis une erreur en essayant de récupérer la place et m'ont donné une pénalité de temps, ce qui m'a fait rétrograder à la 22e place.

Bien sûr, je me sentais flouée, et je pense que les commissaires n'ont pas été complètement cohérents : ils m'ont donné la pénalité pendant la course, avant que je n'aie l'opportunité de leur montrer ma caméra embarquée, et quand ils ont enfin entendu ma version des faits, on aurait dit qu'ils avaient déjà pris leur décision... Mais j'ai fini 10e en piste, et j'ai le sentiment d'avoir mérité cette place même si les commissaires n'étaient pas d'accord!

En termes de résultats, ça a vraiment été une saison dure, mais c'est le championnat monoplace le plus dur du monde, et il n'y a pas beaucoup de pilotes qui puissent dire qu'ils ont mené une course cette année. Personne ne peut me prendre le fait que j'ai mené à Spa, même malgré les circonstances, donc c'est un souvenir que je garderai au fond de mon cœur.

Avec le recul, les qualifications ont été ma plus grande faiblesse cette année ; là où j'ai péché, c'est quand il fallait faire ce tour où on essaie de gagner trois ou quatre dixièmes et où on fait un peu glisser la voiture.

C'est cette petite agressivité qui me manque, ce petit truc qui fait gagner un demi-dixième dans chaque virage, ce qui s'ajoute, surtout dans les virages rapides. Je vais travailler pour améliorer ça pour l'an prochain!

Malheureusement, je ne courrai pas à Macao le mois prochain, ce qui signifie que je vais désormais me focaliser sur ma recherche de volant pour l'an prochain. Bien que rien ne soit finalisé, on dirait que je ne reviendrai pas en F3 ; par contre, j'espère continuer à courir en monoplace, et passer en GP3 est une option à laquelle je m'intéresse de près.

Une fois que tout sera signé, vous serez les premiers à connaître mon programme en lisant Motorsport.com, donc ouvrez l'oeil dans les semaines qui viennent!

Enfin, un grand merci à tous ceux qui ont lu mes chroniques cette saison. Il y en aura d'autres la saison prochaine, où que je coure!

À la prochaine,

Tatiana

Article suivant
Course 3 - Rosenqvist remporte une finale mouvementée

Article précédent

Course 3 - Rosenqvist remporte une finale mouvementée

Article suivant

Leclerc - Une belle saison malgré une chute de performance inexpliquée

Leclerc - Une belle saison malgré une chute de performance inexpliquée
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formula European Masters
Événement Hockenheim II
Lieu Hockenheimring
Pilotes Tatiana Calderón
Équipes Carlin
Auteur Tatiana Calderón