Le point F3 - Le triomphe de Lance Stroll

Lance Stroll a remporté le titre de F3 Europe de la plus belle des façons, avec trois podiums dont deux victoires. Retour sur ce week-end où le Canadien de 17 ans s'est illustré à Imola.

Le point F3 - Le triomphe de Lance Stroll

Course 1

Lance Stroll s'élançait de la pole position devant Niko Kari, George Russell, Anthoine Hubert et Nick Cassidy. Au départ, Stroll a conservé la tête devant Kari, alors que Cassidy se hissait au troisième rang devant Russell et Hubert, qui s'est fait dépasser par Joel Eriksson au bout de quelques tours.

La voiture de sécurité est intervenue au sixième tour lorsque Pedro Piquet a fini sa course dans les graviers, resserrant le peloton alors que Stroll avait une seconde d'avance sur Kari et déjà quatre sur Cassidy.

Lors que le drapeau vert a été agité, le même scénario s'est répété, Stroll et Kari prenant trois secondes d'avance sur leurs rivaux. On retrouvait Joel Eriksson en troisième place, le Suédois ayant dépassé successivement Russell et Cassidy, au moment où David Beckmann est sorti de piste, provoquant une nouvelle intervention du safety car.

Lance Stroll, Prema Powerteam Dallara F312 – Mercedes-Benz
Lance Stroll (Prema Powerteam) devance Niko Kari (Motopark)

Ce fut le tournant de la course, puisqu'au restart, Kari a porté une attaque sur Stroll par l'extérieur au premier virage, avec succès. Le jeune pilote Red Bull s'est envolé vers sa première victoire en F3 Europe.

"C'était une bonne course, et c'est agréable de remporter ma première victoire", déclare Kari. "Au début de la course, j'ai essayé d'économiser mes pneus autant que possible. Au deuxième restart, il a fallu que je dépasse Lance, même si ce n'était pas sans risque. Cependant, cela s'est bien passé et j'ai pu remporter la course."

Malgré son avance au championnat et les difficultés rencontrées par son rival pour le titre, Lance Stroll a joué la sécurité pour assurer les points : "Mon départ et mon premier restart étaient bons, et même au deuxième restart, je n'ai rien mal fait. Cependant, Niko était assez proche pour bénéficier de l'aspiration et me dépasser au premier virage. Je ne voulais pas prendre trop de risques en défendant ma position, car je ne voulais pas risquer un abandon. J'ai marqué des points solides en finissant deuxième, c'est plus important pour moi."

Joel Eriksson a signé un beau podium depuis la sixième place de la grille. Quatrième à l'arrivée, Nick Cassidy a écopé de 20 secondes de pénalité pour non-respect des limites de la piste et s'est retrouvé dixième. Russell a donc hérité de la quatrième place devant quatre rookies : Anthoine Hubert, Guan Yu Zhou, Ralf Aron et Ben Barnicoat.

Seul rival de Stroll pour le titre, Maximilian Günther a perdu des points précieux au championnat en ne finissant que 12e 

 Imola - Course 1

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1  Niko Kari Motopark 21 36m05.485s
2  Lance Stroll Prema Powerteam 21 0.788s
3  Joel Eriksson Motopark 21 0.998s
4  George Russell HitechGP 21 2.701s
5  Anthoine Hubert Van Amersfoort Racing 21 4.997s
6  Guan Yu Zhou Motopark 21 6.591s
7  Ralf Aron Prema Powerteam 21 7.573s
8  Ben Barnicoat HitechGP 21 7.991s
9  Harrison Newey Van Amersfoort Racing 21 9.574s
10  Nick Cassidy Prema Powerteam 21 22.301s
Podium : le vainqueur Niko Kari, Motopark Dallara F312 – Volkswagen; le deuxième Lance Stroll, Prema Powerteam Dallara F312 – Mercedes-Benz; le troisième Joel Eriksson, Motopark Dallara F312 – Volkswagen
Podium : 1er Niko Kari (Motopark), 2e Lance Stroll (Prema Powerteam), 3e Joel Eriksson (Motopark)

Course 2

Lance Stroll s'élançait de la pole position pour cette course également, non sans mal. Le Canadien avait vu son meilleur temps annulé par les commissaires pour non-respect des limites de la piste, une sanction qui a été annulée par la suite. Sérgio Sette Câmara, auteur du meilleur chrono, était sous le coup de dix places de pénalité pour un changement de moteur, et c'est Stroll qui a hérité de la pole.

En parallèle, son rival pour le titre Maximilian Günther a pris le départ du fond de grille suite à une infraction technique lors des qualifications. Stroll avait donc le chemin tout tracé pour le titre.

Le Canadien a conservé la tête de la course au départ, tandis que George Russell, troisième sur la grille, s'est emparé de la deuxième place aux dépens de Joel Eriksson. Callum Ilott, qui s’élançait quatrième, est parti en tête-à-queue dès le deuxième tour et a immobilisé sa monoplace dans les graviers, provoquant l'intervention de la voiture de sécurité.

Le safety car a été très actif par la suite, puisque Maximilian Günther est parti en tête-à-queue à la sortie du dernier virage et a détruit sa Prema. Plus tard, c'est David Beckmann qui a commis une erreur alors qu'il occupait la sixième place, percutant le mur.

Stroll était toutefois intouchable, évoluant constamment deux secondes devant ses rivaux malgré les multiples neutralisations de la course, et a remporté une victoire qui lui a octroyé le titre.

"Au départ, j'ai pu conserver la première place, ce qui était très important pour moi", commente le Québécois. "Après ça, je suis parvenu à creuser l'écart, mais j'ai perdu mon avance à chaque fois à cause de trois interventions de la voiture de sécurité. Dans les derniers tours, je ne voulais plus prendre trop de risques, car je ne voulais pas mettre en danger mon sacre."

Lance Stroll, Prema Powerteam Dallara F312 – Mercedes-Benz
Lance Stroll (Prema Powerteam) en tête de la course

Après avoir perdu la deuxième place au départ, Eriksson a repris l'avantage sur Russell en fin de course. Ralf Aron a passé l'intégralité de l'épreuve au quatrième rang, alors que Guan Yu Zhou a réalisé une superbe remontée de la 14e position sur la grille à la cinquième à l'arrivée.

Anthoine Hubert est sixième devant Nick Cassidy, également auteur d'une belle remontée puisqu'il partait 13e. C'est l'inverse pour Harrison Newey, cinquième sur la grille, qui n'a pu se maintenir à l'avant du peloton et s'est classé huitième.

 Imola - Course 2

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1  Lance Stroll Prema Powerteam 19 35m36.662s
2  Joel Eriksson Motopark 19 1.399s
3  George Russell HitechGP 19 2.883s
4  Ralf Aron Prema Powerteam 19 3.917s
5  Guan Yu Zhou Motopark 19 4.897s
6  Anthoine Hubert Van Amersfoort Racing 19 5.990s
7  Nick Cassidy Prema Powerteam 19 6.552s
8  Harrison Newey Van Amersfoort Racing 19 7.202s
9  Niko Kari Motopark 19 7.747s
10  Mikkel Jensen Mücke Motorsport 19 9.838s
Podium : le vainqueur Lance Stroll, Prema Powerteam Dallara F312 – Mercedes-Benz; le deuxième, Joel Eriksson, Motopark Dallara F312 – Volkswagen; le troisième, George Russell, HitechGP Dallara F312 – Mercedes-Benz
Podium : 1er Lance Stroll (Prema Powerteam), sacré champion ; 2e Joel Eriksson (Motopark) et 3e George Russell (HitechGP)

Course 3

Lance Stroll occupait la pole position de cette course devant Callum Ilott, George Russell et Joel Eriksson, alors que Maximilian Günther s'élançait à nouveau dernier en raison de sa disqualification.

Une fois n'est pas coutume, la course n'a jamais été neutralisée par la voiture de sécurité, ce qui a permis à Stroll de faire montre de tout son talent. Le pilote Prema était bien plus rapide que tous ses rivaux, creusant un écart de plus de deux secondes en quatre tours et de plus de cinq secondes en douze tours. Stroll s'est imposé avec 7"559 d'avance.

"D'un côté, c'était une course détendue pour moi, ayant déjà remporté le titre de F3 Europe", commente-t-il. "Cela dit, je voulais aussi gagner cette course, évidemment."

"Parce que je ne voulais pas risquer de pénalité pour non-respect des limites de la piste, j'ai été prudent pendant presque toute la course. Je n'ai pris davantage de risques que dans les derniers moments et j'ai signé le meilleur tour dans le dernier tour de la course."

Dans la lutte pour la deuxième place, George Russell a pris l'avantage sur Callum Ilott au départ et a résisté à son compatriote tout au long de la course. Ralf Aron a fait de même face à Joel Eriksson pour la quatrième position. Anthoine Hubert, Mikkel Jensen et Nick Cassidy complètent le top 8.

George Russell, HitechGP Dallara F312 – Mercedes-Benz
George Russell (HitechGP) devance Callum Ilott (Van Amersfoort Racing)

Les deux dernières places dans les points ont été particulièrement disputées, avec une lutte opposant David Beckmann, Guan Yu Zhou, Maximilian Günther, Sérgio Sette Câmara, Pedro Piquet et Nikita Mazepin. Benjamin du plateau, Beckmann a admirablement résisté à ses rivaux et a décroché les deux points de la neuvième place devant Zhou.

Vainqueur de la première course du week-end, Niko Kari est sorti de piste dès le premier tour et a été contraint à l'abandon.

 Imola - Course 3

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1  Lance Stroll Prema Powerteam 22 35m23.977s
2  George Russell HitechGP 22 7.559s
3  Callum Ilott Van Amersfoort Racing 22 8.702s
4  Ralf Aron Prema Powerteam 22 14.007s
5  Joel Eriksson Motopark 22 15.358s
6  Anthoine Hubert Van Amersfoort Racing 22 16.446s
7  Mikkel Jensen Mücke Motorsport 22 21.226s
8  Nick Cassidy Prema Powerteam 22 27.942s
9  David Beckmann

Mücke Motorsport

22 33.325s
10  Guan Yu Zhou Motopark 22 33.815s
Podium : le vainqueur Lance Stroll, Prema Powerteam Dallara F312 – Mercedes-Benz; le deuxième, George Russell, HitechGP Dallara F312 – Mercedes-Benz; le troisième, Callum Ilott, Van Amersfoort Racing Dallara F312 – Mercedes-Benz
Podium : 1er Lance Stroll (Prema Powerteam), 2e George Russell (HitechGP), 3e Callum Ilott (Van Amersfoort Racing)

Championnat

Lance Stroll est officiellement champion ! Avec 136 points d'avance sur son coéquipier Maximilian Günther, le Canadien ne peut plus être rattrapé. À noter que le probable futur pilote Williams fera l'impasse sur le Grand Prix de Macao, une première pour un Champion d'Europe de F3 depuis Nico Hülkenberg en 2008. Prema Powerteam a également été sacré chez les équipes.

À Hockenheim, on se concentrera donc sur la lutte pour la deuxième place, qui opposera Günther à George Russell, et sur la bataille pour la troisième place, où Russell, Nick Cassidy, Callum Ilott et Joel Eriksson ont leurs chances.

Sauf catastrophe, Eriksson devrait être sacré champion chez les rookies, même si Ralf Aron et Anthoine Hubert peuvent encore lui ravir ce titre.

Championnat de F3 Europe 2016 après 27 courses sur 30

 PiloteÉquipeItaly ImolaPoints
1 Canada Lance Stroll Prema Powerteam 2 1 1 432
2 Germany Maximilian Günther Prema Powerteam 12 Ab 12 296
3 United Kingdom George Russell Hitech GP 4 3 2 250
4 New Zealand Nick Cassidy Prema Powerteam 10 7 8 227
5 United Kingdom Callum Ilott Van Amersfoort Racing 15 Ab 3 226
6 Sweden Joel Eriksson (R) Motopark 3 2 5 208
7 France Anthoine Hubert (R) Van Amersfoort Racing 5 6 6 150
8 Estonia Ralf Aron (R) Prema Powerteam 7 4 4 138
9 Finland Niko Kari (R) Motopark 1 9 Ab 129
10 United Kingdom Ben Barnicoat (R) Hitech GP 8 Ab 13 124
11 Denmark Mikkel Jensen Mücke Motorsport 11 10 7 107
12 China Guan Yu Zhou (R) Motopark 6 5 10 99
13 Brazil Sérgio Sette Câmara Motopark Ab 15 11 97
14 Italy Alessio Lorandi* Carlin Motorsport       96
15 Germany David Beckmann (R)* Mücke Motorsport Ab Ab 9 52
16 United States Ryan Tveter* Carlin Motorsport       25
17 United Kingdom Harrison Newey (R) Van Amersfoort Racing 9 8 Ab 22
18 Brazil Pedro Piquet Van Amersfoort Racing Ab 12 14 17
19 Russia Nikita Mazepin (R) Hitech GP 13 11 15 5
20 India Arjun Maini* Threebond with T-Sport       3
21 South Africa Raoul Hyman* Carlin Motorsport       1
22 China Zhi Cong Li* Carlin Motorsport       0
23 United Kingdom William Buller* Carlin Motorsport       0
24 Malaysia Weiron Tan (R)* Carlin Motorsport       0
25 Japan Ukyo Sasahara (R)* Threebond with T-Sport Ab 13 Ab 0
26 Macau Wing Chung Chang* Threebond with T-Sport 14 14 16 0

Pole position - Meilleur tour en course - (R) = Rookie - * Pilote n'ayant pas participé à la saison complète

Rendez-vous à Hockenheim, le week-end des 15 et 16 octobre, pour le dernier meeting de la saison !

Le Champion 2016 Lance Stroll, Prema Powerteam Dallara F312 – Mercedes-Benz fête son titre avec l'équipe
partages
commentaires
Lance Stroll sacré champion de F3 Europe !
Article précédent

Lance Stroll sacré champion de F3 Europe !

Article suivant

Mick Schumacher espère rejoindre la F3 en 2017

Mick Schumacher espère rejoindre la F3 en 2017
Charger les commentaires