Le point F3 - Stroll en rainmaster, Russell et Eriksson brillent

Les trois courses du week-end de Spa-Francorchamps ont été remportées par trois pilotes différents en F3 Europe, mais c'est peut-être Lance Stroll qui a été le plus impressionnant.

Le point F3 - Stroll en rainmaster, Russell et Eriksson brillent

Course 1

La première course du week-end a été une véritable démonstration de Lance Stroll. Le pilote de développement Williams, auteur de la pole position avec plus d'une seconde d'avance sous la pluie, a vu ces fortes précipitations persister lors de cette première épreuve.

La première moitié de la course s'est disputée sous le régime de la voiture de sécurité en raison des conditions, mais dès que le drapeau vert a été agité, Stroll a creusé un écart de 3"777 sur son coéquipier Maximilian Günther. Le pilote Prema a porté cette avance à 8"894 quatre tours plus tard, avant que la voiture de sécurité ne fasse son retour en piste lorsque Weiron Tan est sorti de la piste aux Combes. La course était neutralisée lorsque le drapeau à damier a été agité.

1"557 : voilà, en moyenne, le temps que Stroll a gagné sur son plus proche rival, en l'occurrence son coéquipier Maximilian Günther, lors des cinq tours disputés sous drapeau vert. Inutile de dire que le Canadien a par ailleurs signé le meilleur tour en course, logiquement avec 1"447 d'avance sur Ben Barnicoat.

"Une fois que nous avons été en conditions de course, j'ai pu creuser l'écart d'emblée", commente Stroll. "J'avais une énorme confiance en ma voiture dès le début."

Lance Stroll, Prema Powerteam, Dallara F312 - Mercedes-Benz
Lance Stroll, Prema Powerteam, Dallara F312 - Mercedes-Benz

Günther, Barnicoat et Cassidy, qui s'élançaient respectivement deuxième, troisième et quatrième, ont conservé ces places tout au long de la course, même si Barnicoat a dû résister à Cassidy dans le Raidillon lorsque la voiture de sécurité s'est effacée. Harrison Newey, en revanche, était bien moins rapide que George Russell et a dû céder la cinquième place au même moment.

Peu d'incidents ont été à déplorer lors de cette course malgré les conditions délicates. Les deux Mücke Motorsport se sont touchées dans la lutte pour la septième place, Mikkel Jensen se retrouvant contraint à l'abandon alors qu'il était remonté du dixième au huitième rang. Quant à Guan Yu Zhou et Anthoine Hubert, ils se sont accrochés à l'Arrêt de Bus à cause d'une attaque très optimiste du Chinois.

 Spa-Francorchamps - Course 1

 Pilote/ÉquipeToursTemps/Écart
1 Lance Stroll / CAN
Prema Powerteam
12 38:47.746
2 Maximilian Günther / GER
Prema Powerteam
12 0.655
3 Ben Barnicoat / GBR
HitechGP
12 1.701
4 Nick Cassidy / NZL
Prema Powerteam
12 2.299
5 George Russell / GBR
HitechGP
12 3.580
6 Harrison Newey / GBR
Van Amersfoort Racing
12 5.492
7 David Beckmann / GER
kfzteile24 Mücke Motorsport
12 7.152
8 Ralf Aron / EST
Prema Powerteam
12 8.311
9 Ryan Tveter / USA
Carlin
12 9.103
10 Alessio Lorandi / ITA
Carlin
12 9.896

Podium : le vainqueur Lance Stroll, Prema Powerteam, Dallara F312 - Mercedes-Benz; le deuxième Maximilian Günther (DEU, Prema Powerteam, Dallara F312 – Mercedes-Benz; le troisième Ben Barnicoat, HitechGP, Dallara F312 - Mercedes-Benz

Podium : Le vainqueur Lance Stroll (Prema Powerteam), le deuxième Maximilian Günther (Prema Powerteam), le troisième Ben Barnicoat (Hitech GP)

Course 2

Dans un premier temps, la deuxième course du week-end a été un duel entre George Russell et Joel Eriksson. En effet, tandis que le Britannique avait signé la pole position, il n'a pu résister au Suédois lorsque ce dernier a pris l'aspiration dans la ligne droite de Kemmel.

Eriksson a creusé un écart de deux secondes dans le premier tour, mais Russell s'est ensuite montré constamment plus rapide. Le pilote Hitech GP a porté une attaque au cinquième tour par l'extérieur aux Combes avant de trouver l'ouverture dans la boucle suivante dans la ligne droite de Kemmel.

Russell s'est alors envolé vers la victoire, s'imposant avec sept secondes d'avance après 16 tours de course. L'Anglais a également signé le meilleur tour en course avec six dixièmes d'avance. "Ma voiture était vraiment rapide, donc j'ai pu récupérer la tête de la course. Cela n'a été difficile que lorsqu'une légère bruine est arrivée sur l'arrière du circuit, mais je m'en suis sorti", commente-t-il.

George Russell, HitechGP, Dallara F312 - Mercedes-Benz
George Russell, HitechGP, Dallara F312 - Mercedes-Benz

Avec cette deuxième place, Eriksson a égalé son meilleur résultat de la saison. "Avant le départ, j'avais déjà établi un plan qui s'est presque déroulé à la perfection", déclare le pilote Motopark. "Malheureusement, George était plus rapide en course et m'a dépassé quand j'avais des problèmes avec l'équilibre de ma voiture."

"Puis j'ai essayé d'économiser mes pneus et de garder la deuxième place, ce que je suis parvenu à faire. En fin de compte, je suis content d'être monté sur le podium, plus que déçu de ne pas avoir gagné."

Nikita Mazepin, qui avait impressionné avec le troisième temps des qualifications, n'a pas eu beaucoup de réussite. Au premier tour, alors que le Russe venait de s'emparer de la deuxième place aux dépens de son coéquipier George Russell, il a subi une perte de puissance moteur qui l'a contraint à l'abandon.

Mikkel Jensen a donc hérité du troisième rang et a mené une course solide pour monter sur le podium pour la première fois de la saison.

Maximilian Günther s'est hissé à la quatrième place en début de course, mais n'est pas parvenu à résister aux pilotes Van Amersfoort Racing, rétrogradant au septième rang au profit d'Anthoine Hubert, Callum Ilott et Pedro Piquet. Le Brésilien s'élançait du 14e emplacement de la grille de départ.

Prema Powerteam a connu une course très dure, avec notamment une crevaison pour Lance Stroll et une excursion dans les graviers pour Nick Cassidy. Günther est le seul pilote Prema à avoir marqué des points. Ben Barnicoat, quant à lui, s'est classé 11e après avoir calé au moment du tour de formation alors qu'il s'était qualifié cinquième.

 Spa-Francorchamps - Course 2

 Pilote/ÉquipeToursTemps/Écart
1 George Russell / GBR
HitechGP
16 35:40.974
2 Joel Eriksson / SWE
Motopark
16 7.398
3 Mikkel Jensen / DEN
kfzteile24 Mücke Motorsport
16 8.738
4 Anthoine Hubert / FRA
Van Amersfoort Racing
16 10.587
5 Callum Ilott / GBR
Van Amersfoort Racing
16 13.708
6 Pedro Piquet / BRA
Van Amersfoort Racing
16 17.398
7 Maximilian Günther / GER
Prema Powerteam
16 18.932
8 Guanyu Zhou / CHN
Motopark
16 20.729
9 Ryan Tveter / USA
Carlin
16 22.186
10 Niko Kari / FIN
Motopark
16 24.485

Podium : le vainqueur George Russell, HitechGP, Dallara F312 - Mercedes-Benz; le deuxième Joel Eriksson, Motopark, Dallara F312 - Volkswagen; le troisième Mikkel Jensen, kfzteile24 Mücke Motorsport, Dallara F312 - Mercedes-Benz; Sebastian Trinks et Allan McNish

Podium : Le vainqueur George Russell (HitechGP), le deuxième Joel Eriksson (Motopark), le troisième Mikkel Jensen (Mücke Motorsport)

Course 3

George Russell était également en pole position pour la dernière course du week-end, mais a pris un envol catastrophique et a rétrogradé hors du top 10 au premier virage. Son coéquipier Ben Barnicoat, troisième sur la grille, a subi une crevaison au premier tour et s'est retrouvé dernier.

Joel Eriksson en a profité pour prendre la tête de la course sans coup férir. Pendant toute la course, l'écart entre Eriksson et son dauphin Anthoine Hubert est resté compris entre 1"288 et 1"793. Le pilote Motopark n'a donc pas été particulièrement dominateur, mais n'a jamais été réellement inquiété non plus.

"J'ai pu bénéficier du mauvais départ de George Russell et prendre la tête", commente Eriksson. "Au bout de la ligne droite de Kemmel, j'avais des voitures qui essayaient de me dépasser, mais j'ai réussi à conserver la tête. Puis j'ai essayé de creuser l'écart tout en gérant les pneus."

"Au début de la saison, nous étions déjà rapides, mais nous avions des problèmes avec l'équilibre de la voiture. À Spa, nous sommes parvenus à revenir à l'avant du peloton."

Joel Eriksson, Motopark, Dallara F312 - Volkswagen

Joel Eriksson, Motopark, Dallara F312 - Volkswagen

Lance Stroll a réalisé une course solide, passant de la neuvième à la quatrième place au premier tour avant de doubler Nikita Mazepin pour le troisième rang. Stroll n'a toutefois pas pu résister à la remontée de Russell, qui a dépassé plusieurs pilotes pour prendre la septième place dès le premier tour avant de doubler successivement Günther, Mazepin et Cassidy.

La lutte entre Russell et Stroll pour la troisième marche du podium a été acharnée : le pilote Hitech a pris l'avantage à l'Arrêt de Bus à deux tours de la fin avant que son rival de chez Prema ne riposte dans la ligne droite de Kemmel. Russell a toutefois immédiatement repris l'aspiration et lui a fait l'extérieur aux Combes.

Les pilotes Prema se retrouvent donc quatrième, cinquième et sixième, alors que Mazepin a été dépassé par Niko Kari pour la septième place à deux tours du but.

 Spa-Francorchamps - Course 3

 Pilote/ÉquipeToursTemps/Écart
1 Joel Eriksson / SWE
Motopark
16 35:32.758
2 Anthoine Hubert / FRA
Van Amersfoort Racing
16 1.613
3 George Russell / GBR
HitechGP
16 3.563
4 Lance Stroll / CAN
Prema Powerteam
16 4.315
5 Nick Cassidy / NZL
Prema Powerteam
16 5.976
6 Maximilian Günther / GER
Prema Powerteam
16 9.543
7 Niko Kari / FIN
Motopark
16 11.124
8 Nikita Mazepin / RUS
HitechGP
16 12.643
9 Mikkel Jensen / DEN
kfzteile24 Mücke Motorsport
16 15.696
10 David Beckmann / GER
kfzteile24 Mücke Motorsport
16 16.101

Podium : Felix Rosenqvist, Champion 2015 de F3 Europe ; le deuxième Anthoine Hubert, Van Amersfoort Racing, Dallara F312 - Mercedes-Benz; le vainqueur Joel Eriksson, Motopark, Dallara F312 - Volkswagen; le troisième George Russell, HitechGP, Dallara F312 - Mercedes-Benz; Harry Tincknell, pilote WEC

Podium : Le deuxième Anthoine Hubert (Van Amersfoort Racing), le vainqueur Joel Eriksson (Motopark), le troisième George Russell (HitechGP)

Championnat

Lance Stroll avait abordé ce meeting avec 56 points d'avance sur son coéquipier Maximilian Günther et quitte Spa-Francorchamps avec un écart accru à 61 unités, notamment grâce à sa victoire impériale en course sprint.

George Russell fait toutefois la bonne opération. Grâce à trois arrivées dans le top 5 dont une victoire, le pilote Hitech GP prend la troisième place du championnat en marquant 50 points ce week-end. Joel Eriksson, avec un butin similaire, passe du neuvième au sixième rang et est désormais le meilleur rookie. Plus que neuf courses, et tout reste possible !

Championnat de F3 Europe 2016 après 21 courses sur 30

 PiloteÉquipeBelgium Spa-FrancorchampsPoints
1 Canada Lance Stroll Prema Powerteam 1 Ab 4 296
2 Germany Maximilian Günther Prema Powerteam 2 7 6 235
3 United Kingdom George Russell Hitech GP 5 1 3 194
4 New Zealand Nick Cassidy Prema Powerteam 4 17 5 194
5 United Kingdom Callum Ilott Van Amersfoort Racing 16 5 Ab 183
6 Sweden Joel Eriksson (R) Motopark 14 2 1 136
7 United Kingdom Ben Barnicoat (R) Hitech GP 3 11 20 117
8 France Anthoine Hubert (R) Van Amersfoort Racing Ab 4 2 111
9 Denmark Mikkel Jensen Mücke Motorsport Ab 3 9 100
10 Estonia Ralf Aron (R) Prema Powerteam 8 14 13 98
11 Italy Alessio Lorandi Carlin Motorsport 10 13 17 96
12 Brazil Sérgio Sette Câmara Motopark 15 Ab 15 89
13 Finland Niko Kari (R) Motopark 11 10 7 82
14 China Guanyu Zhou (R) Motopark 17 8 11 80
15 Germany David Beckmann (R) Mücke Motorsport 7 16 10 42
16 United States Ryan Tveter Carlin Motorsport 9 9 16 25
17 United Kingdom Harrison Newey (R) Van Amersfoort Racing 6 12 12 16
18 Brazil Pedro Piquet Van Amersfoort Racing 18 6 14 17
19 Russia Nikita Mazepin (R) Hitech GP 12 Ab 8 5
20 India Arjun Maini Threebond with T-Sport       3
21 South Africa Raoul Hyman Carlin Motorsport       1
22 China Zhi Cong Li Carlin Motorsport       0
23 United Kingdom William Buller Carlin Motorsport       0
24 Malaysia Weiron Tan (R) Carlin Motorsport Ab 15 18 0
25 Japan Ukyo Sasahara (R) Threebond with T-Sport 13 Ab 19 0

Pole position - Meilleur tour en course - (R) = Rookie

Le départ

partages
commentaires
Les enjeux du week-end F3 à Spa-Francorchamps
Article précédent

Les enjeux du week-end F3 à Spa-Francorchamps

Article suivant

Comment se pilote une F3 sous la pluie ?

Comment se pilote une F3 sous la pluie ?
Charger les commentaires