Lorandi approuve l'interdiction du saut Karting-F3 par la FIA

C'est le mois dernier que la FIA annonçait que les pilotes de karting ne seraient plus autorisés à faire leurs débuts en monoplace en F3 Europe.

Lorandi approuve l'interdiction du saut Karting-F3 par la FIA
Max Verstappen
Max Verstappen
Podium: Max Verstappen
Alessio Lorandi, Van Amersfoort Racing Dallara Volkswagen
Alessio Lorandi, Van Amersfoort Racing Dallara F312 Volkswagen
Alessio Lorandi, Van Amersfoort Racing Dallara Volkswagen
8 Alessio Lorandi, Van Amersfoort Racing Dallara Volkswagen
Alessio Lorandi, Van Amersfoort Racing Dallara Volkswagen
Lance Stroll, Prema Powerteam, Dallara Mercedes-Benz, et Alessio Lorandi, Van Amersfoort Racing, Dallara Volkswagen et Felix Rosenqvist, Prema Powerteam, Dallara Mercedes-Benz

Max Verstappen a lancé cette mode en 2014, obtenant une impressionnante troisième place au championnat qui l'a propulsé en Formule 1 chez Toro Rosso.

L'an passé, Callum Ilott et Alessio Lorandi ont tenté d'émuler les exploits du prodige néerlandais, mais tandis que le Britannique a réalisé une saison honorable avec une fiabilité à toute épreuve (il a été classé lors des 33 courses de la saison !), l'Italien était plus à la peine et a notamment souffert de la baisse de régime de Van Amersfoort en fin d'année, concluant sa campagne par une série de 15 courses sans points.

Alors que le pilotage des pilotes de F3 Europe a été fréquemment remis en cause cette année en raison des nombreux accidents survenus, Lorandi approuve l'interdiction du saut karting-F3, lui qui fait partie de ceux qui ont été impliqués dans quelques incidents.

"Cette interdiction est vraiment une bonne chose," déclare le nouveau pilote Carlin pour Motorsport.com. "Ce que nous voyons, ce sont des pilotes qui sont de plus en plus jeunes et que l'on force à monter les échelons des formules de promotion, ce qui peut provoquer des incidents à cause d'un manque d'expérience."

"Par ailleurs, le nombre d'engagés doit être contrôlé, car il augmente tous les ans. Si on laisse les pilotes venir directement du karting, cela accroîtra significativement le nombre d'engagés."

Une aide pour la F4 et la FR2.0

Lorandi s'attend à ce que cette mesure aide par ailleurs les catégories inférieures à remplir leurs grilles bien qu'elle ne concerne qu'un nombre très minime de pilotes, surtout par rapport aux centaines de jeunes hommes et femmes qui courent chaque année dans les différents championnats de F4 ou de FR2.0.

"L'interdiction aide aussi les catégories de Formule 4 et de Formule Renault," estime Lorandi. "Elles sont une bonne plateforme pour apprendre avant de passer à une catégorie comme la F3, qui est l'un des championnats les plus relevés au monde."

Enfin, l'Italien se ravit de la limite de trois saisons en F3 Europe qui vient d'être fixée par la FIA. Felix Rosenqvist a remporté le titre 2015 pour sa cinquième tentative, alors qu'Antonio Giovinazzi, vice-champion l'an dernier pour sa troisième campagne, ne pourra pas partir à l'assaut de la couronne cette saison.

"Cela aidera vraiment les nouveaux et leur donnera une meilleure plateforme pour démontrer leur talent," conclut Lorandi.

Propos recueillis par Rahul Sharan

partages
commentaires
Alesi sur les essais en F3 - "Il y a trop de liberté"

Article précédent

Alesi sur les essais en F3 - "Il y a trop de liberté"

Article suivant

Lorandi - Je préfère m'entraîner plutôt que réviser!

Lorandi - Je préfère m'entraîner plutôt que réviser!
Charger les commentaires