Les moteurs de F3 désormais attribués au hasard

La Fédération Internationale de l'Automobile s'est donné le pouvoir d'attribuer les moteurs au hasard pour les concurrents de F3 Europe.

Cette mesure apparaît dans la nouvelle réglementation sportive du championnat, mais n'a pas été annoncée dans le résumé des modifications qui a été publié la semaine dernière. Elle semble destinée à contrer les rumeurs, qui ont toujours été présentes en F3, selon lesquelles certains concurrents recevraient un traitement de faveur de la part des motoristes Mercedes et Volkswagen. 

La réglementation indique : "À sa discrétion absolue, le délégué technique de la FIA peut imposer un système d'attribution des moteurs aux concurrents au hasard parmi les clients d'un même motoriste avant la première utilisation du moteur. Les détails seront communiqués avant le début de la saison."

Une autre règle donne à la FIA le droit d'assurer la parité des cartographies moteur : "La FIA se réserve le droit d'enquêter et de prendre toute mesure nécessaire pour assurer que les cartographies moteur soient justes et équitables entre les différents concurrents utilisant un groupe propulseur du même motoriste."

Ces changements ont surpris certains teams. Un directeur d'équipe, contacté par Autosport, a déclaré qu'il n'en avait jamais entendu parler avant.

Les écuries vont rencontrer la FIA ce mardi pour discuter de la santé du championnat, qui peine à attirer plus de 18 voitures pour 2017.

Interview exclusive - Callum Ilott (Prema Powerteam)

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3 Europe
Type d'article Actualités
Tags règlementation, règles, réglement