Pedro Piquet, fils de Nelson, vers la F3 Europe en 2016

Le triple Champion du Monde de Formule 1 Nelson Piquet affirme que son fils Pedro n'a plus rien à prouver au Brésil et courra en F3 Europe la saison prochaine.

Âgé de dix-sept ans, Pedro Piquet a remporté son deuxième titre de F3 Brésil à Campo Grande il y a deux semaines, à deux manches de la fin, et son père sait qu'il doit désormais venir courir en Europe comme il l'a fait lui-même dans les années 1970 lorsqu'il est parti en Grande-Bretagne.

"Prêt ou pas, il faut qu'il y aille," déclare Nelson. "C'est sa deuxième année ici, et il n'a plus rien à faire. Il a gagné les deux championnats auxquels il a participé ici, et il aurait gagné toutes les courses cette saison si son moteur n'avait pas cassé deux fois."

"Le plus important tout de suite, c'est ce que nous essayons dans les dernières courses : qu'il soit rapide dès le premier tour. Il ne peut pas perdre de temps dans un weekend, parce qu'en Europe, il aura des problèmes. Qu'il pleuve ou non, il faut y aller et être rapide."

Pedro Piquet a remporté 10 courses cette année, 11 en 2014. "Je pense que ce championnat n'a jamais vu la domination de quelqu'un qui gagne ainsi comme nous l'avons fait cette année et la saison dernière," affirme Pedro.

"Je suis heureux, parce que je m'améliore ici et je vais en Europe préparé pour courir en F3 Europe. Nous faisons de notre mieux pour être dans une équipe compétitive. C'est une discipline où si on est performant, on es performant dans n'importe quel championnat."

Piquet a déjà testé avec les équipes de pointe Carlin et Van Amersfoort Racing en Europe à la fin de l'année dernière.

La pression du nom

Avec les illustres succès de son père et la victoire de son demi-frère Nelson Jr dans le tout premier championnat de Formule E, Pedro affirme être habitué au fardeau que représente un nom de famille célèbre dans le monde de la course.

"C'était davantage un problème quand j'étais petit, quand j'avais sept ou huit ans en karting," explique-t-il. "On est encore immature, et c'est difficile de gérer ça. Mais aujourd'hui, en Europe, peut importe de qui on est le fils, tout le monde est égal. Personne ne va vous percuter exprès."

"En karting, ils m'ont fait ça quelques fois. Mais ici [en Europe], si on percute un autre pilote, cela provoque l'abandon des deux côtés. Donc je me concentre seulement sur le fait de faire une bonne carrière."

Propos recueillis par Gabriel Lima

A propos de cet article
Séries F3 Europe
Pilotes Nelson Piquet , Pedro Piquet
Type d'article Actualités