Russell - Carlin a cru que j'avais déjà signé avec Hitech...

George Russell, pilote de F3 Europe, explique qu'un malentendu au sujet de son avenir est la raison de sa séparation avec Carlin pour 2016.

Russell - Carlin a cru que j'avais déjà signé avec Hitech...
George Russell, Carlin Dallara F312 Volkswagen
George Russell, Carlin Dallara F312 Volkswagen
George Russell, Carlin Dallara F312 Volkswagen
George Russell, Carlin Dallara Volkswagen
George Russell, Carlin Dallara F312 Volkswagen
George Russell, Carlin Dallara Volkswagen
George Russell, Carlin Dallara Volkswagen
George Russell, Carlin Dallara Volkswagen et Alexander Albon, Signature Dallara Volkswagen
George Russell
George Russell
George Russell, BMW M4 DTM
Charger le lecteur audio

Russell a été annoncé chez Hitech pour sa deuxième campagne en F3 Europe ce vendredi, après avoir obtenu la sixième place du championnat avec Carlin cette saison, avec une victoire à Silverstone à la clé.

Dans une interview exclusive avec Motorsport.com, Russell a toutefois révélé qu'il avait été remplacé par Carlin pour le Grand Prix de Macao parce que l'écurie britannique croyait qu'il avait déjà signé chez Hitech.

"À ce moment-là, toutes les autres équipes étaient occupées à se préparer pour Macao, donc cela avait du sens de tester avec Hitech," relate le Britannique. "Nous connaissons la plupart des autres équipes, tandis que Hitech est une nouvelle écurie avec beaucoup de développements en cours, et ils avaient des essais disponibles."

"Il semble y avoir eu un malentendu entre Carlin et nous. Je pense qu'ils ont cru que j'avais déjà signé [avec Hitech], donc c'est normal qu'ils aient mis un pilote [Yu Kanamaru] qui puisse rester avec eux l'an prochain dans le baquet pour Macao. J'étais déçu parce qu'il n'y avait aucune raison réelle pour que je ne reste pas chez Carlin, donc c'est dommage que cela se soit fini ainsi."

Des opportunités manquées

Faisant le bilan de sa première saison en F3, Russell se déclare satisfait de son niveau de performance global, mais a le sentiment qu'il aurait pu remporter deux victoires de plus après son succès au premier meeting, à Silverstone en avril.

"Silverstone nous a favorisés, car j'y avais fait des essais en F3 auparavant, alors que je n'avais jamais couru sur la plupart des autres circuits en F3," explique le Champion 2014 de BRDC F4. "Même si cette course avait été à la mi-saison ou en fin de saison, je pense que nous aurions quand même gagné ; il s'est juste trouvé que c'était en début d'année."

"Mais nous aurions probablement dû remporter deux autres victoires. J'ai fait une erreur au Norisring quand j'étais en tête, et dans la troisième course, j'étais en première ligne et j'ai pris un très mauvais départ ; le gars à côté de moi [Alex Albon] a aussi pris un mauvais départ, donc si j'avais pris ne serait-ce qu'un départ moyen, j'aurais pris la tête et j'aurais probablement gagné."

"Puis, au Nürburgring, on a perdu deux 2e places et une 3e [en qualifications] pour un changement de moteur, et je pense que j'aurais pu me battre pour la victoire si j'avais conservé ces places."

Des essais en DTM

On a récemment aperçu Russell en action aux essais DTM réserves aux jeunes pilotes, à Jerez, où il était invité par BMW. Cela pourrait être une perspective d'avoir pour celui qui va rencontrer de plus en plus de difficultés à monter les échelons jusqu'en Formule 1, d'un point de vue financier.

"Je vais faire une année de F3 supplémentaire, mais après ça, le GP2 requiert un budget trois fois supérieur et je n'ai pas ce genre de soutien financier," déplore Russell. "Tout le monde vise la Formule 1, mais en grandissant, je me suis rendu compte qu'il ne suffisait pas d'être rapide pour gravir les échelons."

"Les essais DTM étaient une expérience incroyable. C'était la deuxième fois que je pilotais une DTM et j'avais oublié à quel point c'était une voiture incroyable! J'ai vraiment pris du plaisir, et pouvoir piloter la voiture à la limite était vraiment génial. J'espère que ce ne sera pas la dernière fois que je pilote une DTM!"

partages
commentaires
La FIA interdit le saut Karting-F3 après le cas Verstappen
Article précédent

La FIA interdit le saut Karting-F3 après le cas Verstappen

Article suivant

Ralf Aron, Champion de F4 Italie, signe chez Prema

Ralf Aron, Champion de F4 Italie, signe chez Prema
Charger les commentaires