Ticktum s'interroge sur la domination de Schumacher en F3

partages
commentaires
Ticktum s'interroge sur la domination de Schumacher en F3
Rachit Thukral
Par : Rachit Thukral
24 sept. 2018 à 16:00

Le pilote de la filière Red Bull, Dan Ticktum, a exprimé des doutes quant à la forme actuelle de son rival pour le titre en Formule 3 européenne, Mick Schumacher, mais assure qu'il n'accuse pas l'Allemand d'avoir une voiture illégale.

Schumacher, fils de Michael, septuple champion du monde de Formule 1, a dominé les deux dernières manches du championnat d'Europe de F3 au Nürburgring et sur le Red Bull Ring, signant la pole position pour les six courses disputées et remportant cinq d'entre elles.

Son équipier Robert Shwartzman a terminé deuxième lors de quatre de ces courses et a remporté la sixième, et les deux hommes se sont montrés nettement plus rapides que le reste du peloton en Autriche. 

Lire aussi :

Ticktum, qui accuse 49 points de retard sur Schumacher au championnat, a estimé "intéressante" la domination de Schumacher et Shwartzman face aux trois autres monoplaces de Prema et estime que "de nombreuses personnes dans le paddock de la F3 seront d'accord" avec ses pensées.

"Je n'aime pas pointer du doigt mais pour être honnête, le rythme de la voiture n'était pas là ce week-end", a écrit Ticktum sur son compte Instagram. "Les réglages principalement, car durant la dernière course, quand on a fait progresser la voiture, nous étions assez rapides pour remonter de la septième à la quatrième place."

"Cependant, face aux deux premiers, personne sur la grille n'avait une chance. Même leurs propres équipiers, qui sont de bons pilotes, n'étaient nulle part."

"Je dirais que leur rythme était intéressant et je suis confiant quant au fait que de nombreuses personnes dans le paddock de la F3 seront d'accord."

"J'ai fait de mon mieux comme je le fais toujours ! Je remercie l'équipe comme toujours pour son travail. Ce n'est pas encore fini et je vais m'assurer d'arriver pour la dernière manche dans la meilleure forme possible."

Ticktum a évidemment attiré les foudres de nombreux de ses abonnés et a ainsi clarifié ses propos par la suite, assurant qu'il n'avait pas sous-entendu une quelconque illégalité pour les voitures de Schumacher ou Shwartzman.

Il n'a cependant pas hésité à ajouter que le public n'a pas accès aux données des pilotes, tandis qu'au sein du peloton, les données de chacun sont accessibles.

"J'ai un grand respect pour Mick qui a eu beaucoup de choses à gérer lors des dernières années", poursuit Ticktum. "Je suggère simplement que [leur rythme] semble sortir de nulle part, je n'ai pas dit que c'était illégal."

"Je reconnais avoir des leçons à apprendre, je ne le nie pas. Vous ne connaissez pas la vraie histoire car vous n'êtes pas sur les circuits à étudier les données des autres pilotes."

"Malheureusement, je me bats et je perds ce combat car mon nom de famille n'est pas Schumacher."

Avec Emmanuel Touzot

Prochain article F3 Europe
Mick Schumacher se rapproche du titre en F3 Europe

Article précédent

Mick Schumacher se rapproche du titre en F3 Europe

Article suivant

La F3 Europe va survivre face à la FIA F3

La F3 Europe va survivre face à la FIA F3
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries F3 Europe
Pilotes Mick Schumacher , Dan Ticktum
Équipes Motopark Academy
Auteur Rachit Thukral
Type d'article Actualités