Billy Monger remporte le Grand Prix de Pau !

partages
commentaires
Billy Monger remporte le Grand Prix de Pau !
Par :
19 mai 2019 à 16:04

Billy Monger s'est imposé au Grand Prix de Pau en pariant sur les pneus pluie. C'est sa première victoire en monoplace.

Le jeune Britannique, qui court avec une voiture Carlin spécialement adaptée à son handicap (sa double amputation des jambes suite à un grave accident en 2017), s'est qualifié 11e mais est passé par les stands à la fin du tour de chauffe pour passer des pneus slicks aux pneus pluie après un début d'averse. Alors qu'il remontait le peloton, l'équipe Motopark, dominatrice, occupait les quatre premières positions, avec en tête le poleman Julian Hanses. 

Lire aussi :

Ce dernier a maintenu son leadership pendant 14 tours, avant que Liam Lawson, son équipier soutenu par Red Bull, ne se lance dans une tentative désespérée de dépassement au niveau de l'enchaînement des virages 10 et 11, entraînant ainsi un double-abandon. Rapidement revenu sur eux avec ses gommes pluie, Monger a alors pris les commandes avant de résister à son équipier Nicolai Kaergaard à la relance après le Safety Car, pour finalement franchir la ligne d'arrivée avec 1,1 seconde d'avance.

"J'ai juste essayé de les reprendre un par un", a déclaré le vainqueur. "Je ne croyais juste pas, il y a deux ans, que je gagnerais des courses. Je ne peux pas y croire ; j'étais dernier après le premier tour quand je me suis arrêté. Mon ingénieur et moi, nous nous sommes pris le bec à la radio, il disait de rester en slicks. C'était si glissant que je suis rentré [pour des pneus pluie] et ça a été la bonne décision."

Yuki Tsunoda, autre pilote Motopark, a passé les pluie après l'accrochage de ses deux équipiers et en a fait bon usage pour rester sur les talons du duo de tête en fin de course. Le meilleur tour est revenu à Lukas Dunner (Teo Martin Motorsport), autre pilote qui a effectué le changement trop tard mais qui a tout de même terminé au quatrième rang. Le top 5 a longtemps été occupé par Cameron Das (Fortec Motorsports), seul concurrent qui a conservé les slicks toute la course, mais si ses premiers tours ont été impressionnants avec beaucoup de dépassements, il n'a rien pu faire quand la pluie a gagné en intensité. Il a subi une hémorragie de positions et c'est finalement au huitième rang qu'il a passé la ligne d'arrivée, derrière Christian Hahn, Teppei Natori (Carlin) et Marino Sato (Motopark).

Avec Elliot Wood 

Article suivant
Le Grand Prix de Pau sauvé par un nouvel accord

Article précédent

Le Grand Prix de Pau sauvé par un nouvel accord

Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Euroformula Open
Pilotes Billy Monger
Auteur Fabien Gaillard
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu