10 places et 25'000€ de pénalité pour JEV

La nouvelle recrue de Toro Rosso Jean-Eric Vergne a reçu une amende puis une pénalité de 10 positions sur la grille de départ pour le prochain Grand Prix, à Silverstone

La nouvelle recrue de Toro Rosso Jean-Eric Vergne a reçu une amende puis une pénalité de 10 positions sur la grille de départ pour le prochain Grand Prix, à Silverstone.

Le pilote français subit cette punition pour s'être rabattu trop tôt lors d'un dépassement sur Heikki Kovalainen au GP de Valence. Mais s'ajoute à sa première erreur sa vitesse dans les stands, avec une monoplace défaillante, jugé trop dangereuse.

Suite à l'incident, le directeur de course fut obligé de faire entrer en piste la Safety Car, afin de faciliter le netoyage des débris dispersés en piste.

Les commissaires ont fixé l'amende à 25'000 euros, en mettant en cause "la gravité" de l'imprudence du Français.

“Ce qu'il a fait n'est pas acceptable, c'est de sa faute”, a déclaré l'ancien co-propriétaire de Toro Rosso, Gerhard Berger, à la télévision autrichienne Servus, mercredi dernier.

Christian Horner, patron de l'équipe Red Bull Racing, a indiqué que JEV devra régler l'amende sur ses propres deniers.

“Si c'est la faute du pilote, il doit verser cet argent. Mais si, par exemple, un pilote est trop rapide dans les stands parce que son limiteur de vitesse ne fonctionne pas correctement, alors l'équipe paiera probablement l'amende. Jean-Éric devra certainement mettre main à la poche, pour cette fois.”, estime le Britannique.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Gerhard Berger , Heikki Kovalainen , Jean-Éric Vergne
Équipes Red Bull Racing , Toro Rosso
Type d'article Actualités