Douze pilotes avertis suite au carambolage du Mugello

Pas moins de 12 pilotes ont été avertis par les commissaires pour leur rôle dans le spectaculaire carambolage survenu au restart lors du Grand Prix de Toscane, qui a entraîné une interruption au drapeau rouge.

La course au Mugello a été longuement neutralisée par la voiture de sécurité à la suite de plusieurs collisions survenues au premier tour, et lorsque le drapeau vert a été agité, le leader Valtteri Bottas a attendu le dernier moment pour réaccélérer. D'autres pilotes ont anticipé cette réaccélération, provoquant une réaction en chaîne qui a engendré un spectaculaire carambolage. Antonio Giovinazzi, Kevin Magnussen, Nicholas Latifi et Carlos Sainz ont été contraints à l'abandon.

Lire aussi :

Après avoir entendu Magnussen, Latifi et Daniil Kvyat et consulté les caméras embarquées et la télémétrie, les commissaires ont décidé d'avertir 12 pilotes : les trois précédemment mentionnés, ainsi que Giovinazzi, Sainz, Alexander Albon, Lance Stroll, Daniel Ricciardo, Sergio Pérez, Lando Norris, Esteban Ocon et George Russell.

"Les commissaires concluent que la cause principale de cet incident est l'application irrégulière de l'accélérateur et du frein, à partir du dernier virage et dans la ligne droite des stands, par les pilotes ci-dessus", indique le communiqué de la direction de course. "Les commissaires reconnaissent la difficulté que représente la localisation de la ligne de contrôle sur ce circuit et le désir des pilotes de profiter du restart."

"Cependant, cet incident démontre le besoin de prudence dans la situation du restart et fait remarquer un effet d'accordéon extrême qui s'est fortement accru en descendant dans le peloton. Nous remarquons également que certains pilotes auraient peut-être pu éviter d'être impliqués dans l'incident s'ils ne s'étaient pas positionnés juste derrière la voiture de devant. Ce faisant, ils ont effectivement bloqué toute visibilité de ce qui se passait juste devant la voiture qui les précédait."

"Un avertissement a été infligé, car les commissaires sont d'avis qu'aucun pilote n'était pleinement ou majoritairement responsable."

L'avertissement est une sanction plus ou moins symbolique puisqu'elle n'a aucun effet sportif, contrairement à la réprimande dont trois exemplaires entraînent une pénalité de dix places sur la grille de départ.

Les commissaires ont par ailleurs confirmé que le leader Bottas n'avait rien à se reprocher quant à sa lenteur au restart, indiquant que le Finlandais avait "respecté la réglementation" car "il avait le droit selon la réglementation de dicter le rythme".

partages
commentaires
Ricciardo, 4e : "Forcément un peu de douleur" d'avoir perdu le podium

Article précédent

Ricciardo, 4e : "Forcément un peu de douleur" d'avoir perdu le podium

Article suivant

Carlos Sainz s'en tire avec quelques contusions

Carlos Sainz s'en tire avec quelques contusions
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021