2013, un horizon silencieux pour la Formule 1 ?

Comme chacun sait, la Formule 1 tournera une grande page de son histoire dans deux ans en adoptant une nouvelle réglementation côté moteur

Comme chacun sait, la Formule 1 tournera une grande page de son histoire dans deux ans en adoptant une nouvelle réglementation côté moteur.

En effet, la FIA a validé il y a un mois l'abandon des V8 actuels pour passer à des moteurs turbo de 4 cylindres de 1,6 litres.

Une formule qui fait grincer quelques dents, notamment du côté de la Scuderia Ferrari. Luca di Montezemolo a ainsi qualifié la semaine dernière ce changement comme "un peu pathétique".

Si les nouveaux moteurs se voudront moins voraces en carburant et plus respectueux de l'environnement, il y a une autre donnée dont on parle peu : le son.

Théoriquement, les blocs utilisés en 2013 seront beaucoup moins impressionnant que ce que la Formule 1 connaît actuellement ou a pu connaître par le passé. Niki Lauda a ainsi fait part de son inquiétude à ce sujet.

"Je suis préoccupé au sujet du son, qui est si unique en Formule 1. J'espère qu'il y aura plus qu'un léger vrombissement," a confié le triple champion du monde au journal allemand Bild am Sonntag.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Luca di Montezemolo , Niki Lauda
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités