2014 est un risque pour les équipes de pointe

Christian Horner est convaincu que la saison 2014 représentera un risque pour les équipes de pointe, du fait de nouvelles réglementations techniques

Christian Horner est convaincu que la saison 2014 représentera un risque pour les équipes de pointe, du fait de nouvelles réglementations techniques.

Les réglementations qui entreront en vigueur l'an prochain incluent des nouveaux moteurs V6 turbo, ce qui fera de l'intégration du moteur à la monoplace un élément capital.

Je pense que 2014 va représenter un risque pour tout le monde. Personne ne connaît l'avancement de chaque équipe avec son motoriste pour l'instant, et à Viry, tout le monde est déterminé et travaille efficacement”, affirme Horner.

Renault a un palmarès formidable et nous faisons entièrement confiance aux ingénieurs de Viry. Nous savons où en est leur programme, même si Mercedes et Ferrari cravachent également”.

Les courses de F1 pourraient être fondamentalement différentes l'an prochain : on se concentrera peut-être davantage sur l'économie que sur la performance absolue. Ce sera un défi intéressant. Nous faisons entièrement confiance à notre motoriste, mais nous ne saurons qu'en 2014”, conclut Horner.

Après avoir été motorisées par Cosworth en 2005 et Ferrari en 2006, les Red Bull sont propulsées par un moteur Renault depuis la saison 2007, et l'équipe a acquis un partenariat privilégié avec le motoriste français grâce à ses performances.

C'est l'une des raisons pour lesquelles la relation entre Red Bull et Renault n'a rien à envier à celle entre la section moteur et la section châssis chez Mercedes, d'après le dirigeant de l'équipe au taureau.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités