2017 - Les équipes définissent le réglement pour des F1 plus rapides

La Formule 1 prévoit de faire courir en 2017 des voitures plus rapides de cinq secondes au tour qu'aujourd'hui, a appris Motorsport.com, suite à un accord entre les équipes.

2017 - Les équipes définissent le réglement pour des F1 plus rapides
Felipe Nasr, Sauber C34 avec de la peinture flow-vis sur le diffuseur
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 regarde la Ferrari SF15-T de Sebastian Vettel, Ferrari en parc fermé
Jenson Button, McLaren MP4-30
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T, dans le parc fermé
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team
Marcus Ericsson, Sauber F1 Team
Romain Grosjean, Lotus F1 Team
Charger le lecteur audio

Le Groupe Stratégique F1 a posé les fondations plus tôt dans l'année afin de concevoir des voitures plus performantes et plus spectaculaires, dans le cadre d'un chamboulement de grande ampleur visant à rendre les Grands Prix plus excitants.

Les équipes ont essayé depuis de trouver un consensus sur un ensemble de règles qui permettront d'augmenter la vitesse, sans toutefois que cela se fasse via des coûts trop élevés ni au détriment de la course. Diverses propositions ont été mises sur la table et une option plus conservatrice – qui avait la préférence de la FIA – n'a pas reçu de feu vert, le sentiment étant qu'elle ne permettrait pas un gain de temps suffisant au tour.

Les équipes se sont retrouvées à travailler sur une idée autour de propositions plus agressives de Red Bull, qui ont été redéfinies lors de la dernière réunion du Groupe de Travail sur le Règlement Technique après le Grand Prix du Japon.

Le projet comprend un aileron avant de 1850 mm de large – soit 200 mm de plus qu'actuellement – et un aileron arrière mesurant 950 mm de large et 800 mm de haut. Le design du diffuseur sera similaire à ce qu'il était en 2010, ce qui devrait permettre d'augmenter la performance du dessous de la voiture.

Un autre changement approuvé est le passage à des pneus légèrement plus étroits que suggéré à l'origine, en raison des craintes que l'accroissement de la traînée ne vienne annuler tout gain aérodynamique. L'idée est donc désormais d'adopter des gommes de 300 mm de large à l'avant et 400 mm à l'arrière. Les pneus actuels mesurent 245 mm de large à l'avant et 325 mm à l'arrière.

Une autre réunion est prévue la semaine prochaine pour ratifier ces propositions, lors de laquelle les équipes pourront signaler toute inquiétude éventuelle de dernière minute apparue après une analyse supplémentaire à l'usine.

Si ces règles reçoivent le soutien nécessaire, elles pourront être approuvées par le prochain Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA, en fin d'année.

partages
commentaires
"Ce boulot est prenant car on est au cœur de la voiture"
Article précédent

"Ce boulot est prenant car on est au cœur de la voiture"

Article suivant

Sainz se souvient "de tout", Toro Rosso détaille l'accident

Sainz se souvient "de tout", Toro Rosso détaille l'accident
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021