35 trains de pneus par voiture pour les essais de Barcelone

Les équipes se tournent déjà vers Barcelone, cette semaine, pour la seconde série de quatre jours de tests de l’année

Les équipes se tournent déjà vers Barcelone, cette semaine, pour la seconde série de quatre jours de tests de l’année. Cette fois, tout le monde se retrouve sur le Circuit de Catalunya : une destination populaire pour les tests, en raison des températures habituellement douces tout au long de l’année, et des caractéristiques techniques de la piste, éprouvant tous les aspects des performances des voitures et des pneumatiques. La théorie veut qu’une voiture se montrant rapide à Barcelone puisse l’être sur la majorité des autres circuits. Il s’agit donc de ce que toutes les équipes tenteront de définir durant les quatre prochains jours !

Toutes les équipes auront leur nouvelle voiture à Barcelone et l’intégralité de la gamme P Zero 2013 à leur disposition”, explique Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport.

Barcelone est un circuit sur lequel les équipes ont déjà énormément de données, ce qui est important pour établir des comparaisons.

Il devrait donc être possible de réaliser beaucoup de travail productif, permettant de comprendre comment les nouvelles autos interagissent avec notre dernière génération de pneumatiques, globalement plus tendres et plus rapides que ceux de l’an dernier, et dotés d’un facteur de dégradation accrue volontaire”.

La dégradation faussa quelque peu les retours sur les premiers essais de Jerez, mais le problème ne devrait pas se reproduire lors de ces essais catalans, même si la météo garde un rôle prédominant.

Le facteur ayant limité le travail pour les premiers tests de Jerez fut l’abrasivité de la piste, et nous espérons que les conditions seront cette fois plus représentatives. Il est cependant toujours possible de faire face à des températures ambiantes faibles : l’an dernier, nous avons même vu de la glace sur la piste dans la matinée…

Notes pneumatiques :

• Chaque voiture disposera d’un maximum de 35 trains des nouveaux composés Pirelli P Zero supertendre, tendre, medium et dur à Barcelone, incluant si besoin le composé Cinturato intermédiaire et le Cinturato pluie. Au total, chaque équipe est autorisée à utiliser 100 trains de pneus par voiture sur l’ensemble de la saison. Pirelli choisira 20 trains par voiture, tandis que les équipes disposent d’un choix « à la carte » de 15 trains. Tout train non utilisé lors des derniers tests de Jerez peut être amené par les équipes pour ces tests.

• Barcelone est connu pour être un circuit très exigeant avec les pneus, l’avant-gauche étant particulièrement sollicité, en raison du grand nombre de courbes plongeant à droite au fil des 4.655 km de la piste. Le virage 3 exerce la plus grosse charge sur le pneu avant-gauche, à hauteur de 3.9g. Les pneus arrière doivent également composer avec beaucoup de tension pour fournir la traction combinée nécessaire dans les sorties de virages lents.

• Le troisième secteur de la piste, qui propose une grande variété de virages, est la partie la plus exigeante de la piste. Un réglage faisant des compromis est nécessaire à Barcelone afin de domestiquer que différents vitesses de passage en courbes, mais les équipes changent également volontairement certains paramètres par rapport à un weekend de course afin de comprendre les effets des changements de réglages sur les pneus et la voiture.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités