5 choses à savoir sur le Grand Prix de Singapour

partages
commentaires
5 choses à savoir sur le Grand Prix de Singapour
Par : René Fagnan
16 sept. 2015 à 10:25

Ce sera ce week-end la 8e édition du Grand Prix de Singapour, une des plus récentes courses de Formule 1 du calendrier.

Singapour
Le circuit de Singapour
Lewis Hamilton, McLaren Mercedes devance Sebastian Vettel, Red Bull Racing
Jarno Trulli, Team Lotus
Singapour
Singapour
Singapour
La grande roue de Singapour
Le circuit de Singapour de nuit

Le tracé de 5,067 km aux 23 virages serpente dans les rues qui entourent Marina Bay, et il est entièrement éclairé par près de 1500 puissants projecteurs.

1

Le premier Grand Prix de Singapour fut remporté par Fernando Alonso sur Renault. Sa victoire fut toutefois entaché par la découverte du Crashgate, faite par les autorités, que l’issue de la course avait été manipulée par les dirigeants de l’écurie Renault qui avaient demandé à Nelson Piquet Jr., le coéquipier d’Alonso, de percuter le mur à en moment précis pour ainsi forcer l’intervention de la voiture de sécurité.

2

La chaleur torride et le taux élevé d’humidité, parfois de 90% sans pluie, qui règnent à Singapour, signifient que les pilotes perdent jusqu’à trois litres de sueur durant les 61 tours que dure la course. Il est fréquent de voir des pilotes exténués à la fin de l’épreuve disputée en soirée.

3

Fait intéressant : ce sont les deux mêmes pilotes qui ont inscrit l’arrivée la plus serrée et la moins serrée de l’histoire du Grand Prix de Singapour! En 2010, la Ferrari de Fernando Alonso a coupé la ligne d’arrivée avec une mince avance de 0,293 seconde sur la Red Bull de Sebastian Vettel, tandis qu’en 2013, la Red Bull de Vettel a franchi l’arrivée avec une avance de 32,627 secondes sur la Ferrari d’Alonso!

4

Sebastian Vettel possède le record du plus grand nombre de victoires à Singapour avec trois succès (2011, 2012 et 2013). Fernando Alonso l’a emporté à deux reprises (2008 et 2010), comme Lewis Hamilton (2009 et 2014).

5

Selon Renault Sport F1, 46% seulement du tour de piste se passe à pleine charge à Singapour. Il n’y a que deux réelles longues lignes droites, celle des stands, puis celle entre les virages 5 et 7. Dix des 23 virages se prennent sur le deuxième, voire le premier rapport, 7 sur le troisième et un seul sur le quatrième, ce qui signifie que le moteur tourne le plus souvent entre 8000 et 13'000 tr/min.

Prochain article Formule 1
Inside GP - Votre présentation vidéo du GP de Singapour

Article précédent

Inside GP - Votre présentation vidéo du GP de Singapour

Article suivant

GP de Singapour - Le programme TV du week-end

GP de Singapour - Le programme TV du week-end

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Red Bull Racing
Auteur René Fagnan
Type d'article Preview