600 GP Williams : Domination avec Renault (3/7)

C'est ce week-end, à la maison, que Williams fêtera son 600ème Grand Prix de Formule 1

C'est ce week-end, à la maison, que Williams fêtera son 600ème Grand Prix de Formule 1. L'écurie britannique, basée à Grove, est sans conteste l'une des plus prestigieuses du plateau, au même titre que Ferrari ou McLaren.

Née en 1977, l'équipe actuelle de Frank Williams dispose de nombreux trophées sur ses étagères, à commencer par ceux de ses 9 titres constructeurs et 7 titres pilotes. De ses débuts à sa dernière victoire en date, en Espagne 2012, revivez les faits les plus marquants de Williams F1 à travers ce dossier exclusif.

En 1987, Nigel Mansell est épaulé par Nelson Piquet et les deux hommes se battent l'un contre l'autre pour le titre. Des tensions internes apparaissent entre les pilotes, mais également entre Williams et son motoriste Honda. Piquet est finalement sacré, tout comme Williams, mais le pilote Brésilien et le motoriste japonais s'éclipsent.

Débute alors une association qui marque encore aujourd'hui les esprits : celle de Williams avec Renault. Après une année difficile de transition avec le moteur Judd en 1988, Williams se retrouve équipé du bloc français pour la saison 1989 de Formule 1.

Le duo Thierry Boutsen / Riccardo Patrese permet à Williams de finir deuxième du championnat des constructeurs, derrière l'intouchable McLaren et son duo de légende Alain Prost / Ayrton Senna. L'année suivante, McLaren reste toujours au sommet et Williams se voit rétrogradé au quatrième rang, derrière Ferrari et Benetton.

Nigel Mansell revient à Grove après une courte aventure chez Ferrari. Malgré cinq victoires, le Britannique ne parvient pas à battre Ayrton Senna, qui avait remporté les quatre premiers Grands Prix de la saison et gérait la suite du championnat. Williams échoue également à la deuxième place du classement constructeur, derrière McLaren.

La FW14B de 1992, bourrée d'électronique, permet à Williams et ses pilotes de survoler le championnat. Mansell s'imposeà neuf reprises, Patrese gagne au Japon et le team britannique ne laisse que les miettes à ses rivaux. Avec 10 victoires, 14 pole positions et 21 podiums, Williams reporte aisément son cinquième titre constructeur.

Jusqu'en 1997, Williams ne sera presque jamais inquiété, exception faite de la saison 1995 qui voit Michael Schumacher et Benetton les devancer. L'équipe de Frank Williams remporte les titres constructeurs en 1993, 1994, 1996 et 1997 tandis qu'Alain Prost (1993), Damon Hill (1996) et Jacques Villeneuve (1997) remportent les titres pilotes.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Jacques Villeneuve , Nigel Mansell , Alain Prost , Ayrton Senna , Thierry Boutsen , Riccardo Patrese , Damon Hill , Nelson Piquet , Frank Williams
Équipes McLaren , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités