600 GP Williams : Premiers succès, premiers titres (2/7)

C'est ce week-end, à la maison, que Williams fêtera son 600ème Grand Prix de Formule 1

C'est ce week-end, à la maison, que Williams fêtera son 600ème Grand Prix de Formule 1. L'écurie britannique, basée à Grove, est sans conteste l'une des plus prestigieuses du plateau, au même titre que Ferrari ou McLaren.

Née en 1977, l'équipe actuelle de Frank Williams dispose de nombreux trophées sur ses étagères, à commencer par ceux de ses 9 titres constructeurs et 7 titres pilotes. De ses débuts à sa dernière victoire en date, en Espagne 2012, revivez les faits les plus marquants de Williams F1 à travers ce dossier exclusif.

Après des débuts poussifs, Williams connait le succès dès la saison 1979. Cette fois, Alan Jones est épaulé par Clay Regazzoni, qui offre à Williams sa première victoire de la saison, à l'occasion du Grand Prix de Grande-Bretagne. Son équipier et leader Alan Jones remporte les trois manches suivantes (Allemagne, Autriche, Pays-Bas) avant de s'imposer au Canada.

Ces excellents résultats permettent à Williams d'achever la saison à la deuxième place du classement constructeur, loin derrière la Scuderia Ferrari.

L'association Jones - Williams se montre d'autant plus fructueuse l'année suivante que l'Australien, fort de 5 nouvelles victoires, devient champion du monde de Formule à l'issue de la campagne 1980. Williams remporte également haut la main le championnat des constructeurs avec près du double de points sur son plus proche poursuivant, Ligier (120pts contre 66pts).

L'écurie de Frank Williams enchaîne les titres les années suivantes : celui des constructeurs en 1981 puis celui des pilotes en 1982 avec Keke Rosberg.

Dès 1983, Williams change de motoriste et fait appel à Honda. Après des débuts difficiles (36pts en 1983 et seulement 25,5pts en 1984), l'équipe britannique retrouve le haut de classement en 1985, grâce aux quatre victoires de ses pilotes Keke Rosberg et Nigel Mansell. Ce dernier passe très près du titre en 1986 mais est contraint à l'abandon suite à une crevaison en fin de course en Australie, ce qui laisse le champ libre à Alain Prost.

Williams remporte néanmoins son troisième titre constructeur au terme d'une année difficile, marquée notamment par l'accident dont est victime Frank Williams et qui le paralyse.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nigel Mansell , Alain Prost , Alan Jones , Keke Rosberg , Frank Williams , Clay Regazzoni
Équipes McLaren , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités