600 GP Williams : Une lueur d'espoir (7/7)

C’est ce week-end, à la maison, que Williams fêtera son 600ème Grand Prix de Formule 1

C’est ce week-end, à la maison, que Williams fêtera son 600ème Grand Prix de Formule 1. L’écurie britannique, basée à Grove, est sans conteste l’une des plus prestigieuses du plateau, au même titre que Ferrari ou McLaren.

Née en 1977, l’équipe actuelle de Frank Williams dispose de nombreux trophées sur ses étagères, à commencer par ceux de ses 9 titres constructeurs et 7 titres pilotes. De ses débuts à sa dernière victoire en date, en Espagne 2012, revivez les faits les plus marquants de Williams F1 à travers ce dossier exclusif.

Après une nouvelle expérience manquée avec Cosworth et cette neuvième place acquise à l'issue de la saison 2011, la pire depuis 1978, Williams décide s'offrir les services du motoriste champion en titre, Renault. Le retour de cette association riche en succès enchante de nombreux amateurs de Formule 1.

Dès le Grand Prix d'ouverture, en Australie, le team britannique étonne par le biais de Pastor Maldonado. Longtemps sixième de la course, le Vénézuélien sort de la piste tout seul et Williams quitte l'Océanie avec un compteur vierge. Ce n'est que partie remise puisqu'en Malaisie, Bruno Senna fait presque aussi bien et rallie l'arrivée à une honorable septième place.

C'est au Grand Prix d'Espagne que Williams se retrouve sous le feu des projecteurs. Auteur du deuxième temps des qualifications, Pastor Maldonado profite du déclassement de Lewis Hamilton et s'élance depuis la première place sur la grille de départ. En course, il contient les nombreux assauts de Fernando Alonso et franchit la ligne d'arrivée en vainqueur.

Williams, qui ne s'était plus imposé depuis le Grand Prix du Brésil 2004, renoue avec le succès mais voit la fête gâchée par un incendie dans son stand.

Les coups d'éclats de Maldonado, associés à la constance de Senna, permettent à Williams d'inscrire 76 points à l'issue de la saison 2012, soit 71 unités de plus que l'année précédente ! Néanmoins, l'écurie britannique ne gagne qu'une seule place au classement constructeur et termine huitième du championnat.

Depuis le début de cette campagne 2013, Williams semble toucher le fond. Aucun point inscrit jusque là, et une troisième place de Valterri Bottas en qualifications au Canada comme (très) maigre consolation...

L'année prochaine, c'est Mercedes qui propulsera les monoplaces bleues et blanches. Une première dans l'histoire de l'écurie, qui connaîtra ainsi son 10ème motoriste, rien que ça. D'ici là, il y a d'abord une saison 2012 à finir, et un 600ème Grand Prix à célébrer. Sur ses terres, celles de sa première victoire, nul doute que Williams F1 Team aura à cœur de bien figurer.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Frank Williams , Pastor Maldonado , Bruno Senna
Équipes McLaren , Mercedes , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités