Les meilleurs emplacements pour assister au GP de France

Baignées par le soleil de la Région Sud, les tribunes du Circuit Paul Ricard garantissent une vue imprenable à la fois sur les magnifiques paysages alentours et sur la piste, l'une des plus captivantes du calendrier de Formule 1. Motorsport Tickets passe en revue les meilleurs emplacements depuis lesquels vous pourrez assister au Grand Prix de France sur ce circuit historique.

Les meilleurs emplacements pour assister au GP de France

Cet article vous est proposé par le GP de France F1 2020

Situé sur un plateau surplombant la côte méditerranéenne, le Paul Ricard offre une vue typiquement méridionale, ouverte sur les montagnes à l'horizon. Mais son attrait ne s'arrête pas aux paysages, loin s'en faut. Car si les fans les plus jeunes pourraient penser qu'il s'agit de l'un des derniers à avoir rejoint la Formule 1, ce circuit possède au contraire un riche héritage et draine avec lui le souvenir des éditions du Grand Prix de France qui s'y sont tenues entre 1970 et 1990. Arrêtez-vous à l'Hostellerie Bérard, à La Cadière-d'Azur, et devant les photos de Graham Hill et Colin Chapman tapissant le bar et près d'un piano sur lequel a joué Elio de Angelis, vous percevrez à quel point le Circuit Paul Ricard est synonyme de l'âge d'or de la F1.

Au tournant de ce siècle, le Paul Ricard a été rénové pour devenir un circuit d'essais ultra moderne, avec de larges zones de dégagements qui en font l'une de ses caractéristiques et offrent une vue panoramique depuis les nouvelles tribunes. Vous aurez beaucoup à faire avec tous les divertissements prévus hors de la piste, mais vous aurez également beaucoup à voir, car plus que n'importe quel autre circuit, le Paul Ricard ne réduit pas le spectacle offert aux spectateurs à un seul virage ou à un morceau de ligne droite…

LIGNE DROITE DE DÉPART-ARRIVÉE – Pass 3 jours - 499 €

C'est là que tout commence et se termine. C'est indéniablement dans les instants qui précèdent le départ d'un Grand Prix que l'impatience est la plus palpable : l'odeur des freins chauds et de la gomme alors que les monoplaces se mettent en grille, le bruit des moteurs qui dépassent le limiteur de régime, ce bref instant où tous les yeux sont rivés sur les feux de départ, puis le grondement des voitures qui sont lâchées comme des missiles. Peu de choses, dans le sport, peuvent égaler le départ d'un Grand Prix de F1 en matière de spectacle grandiose, et la tribune principale du Paul Ricard vous permet de vivre ce moment clé de la course.

Cette tribune offre également une vue sur chaque arrêt au stand, un moment déterminant où un Grand Prix peut se gagner ou se perdre. Elle permet aussi une vue sur la ligne droite en elle-même, où les monoplaces passent à plus de 300 km/h et préparent des tentatives de dépassement au premier virage, qui se trouve également dans le champ de vision.

SAINTE BAUME – Pass 3 jours - 289 €

Cet ensemble de tribunes surplombe les virages 3, 4, 5, 6 et 7 et vous offrira un regard parfait sur la manière dont les pilotes de F1 parviennent à boucler un tour rapide. C'est à cet endroit qu'a eu lieu ce qui est probablement l'accident à plus haute vitesse de l'Histoire, lorsqu'Alexander Wurz testait sa McLaren et qu'un pneu avait rencontré une défaillance. Ces virages forment néanmoins une portion particulièrement technique, et sont un véritable test d'habileté plutôt que de bravoure.

Cela peut toutefois changer en course, car les pilotes sont tentés de dépasser les limites de la piste en cas de lutte roue contre roue. C'est là que Pierre Gasly et Esteban Ocon se sont accrochés dans le premier tour en 2018, alors que le gros du peloton allait atteindre le troisième virage.

Il se passe également beaucoup de choses dans le virage 7, car il commande la ligne droite du Mistral. Les pilotes souhaitent en sortir rapidement pour ensuite gagner du temps, ce qui en fait un point chaud pour les tête-à-queue en qualifications comme en course. Pour cela réserver en Sainte Baume 6.

LA CHICANE – Pass 3 jours - 289 €

Agrandie à la demande de Toyota, qui a passé une année complète à réaliser des essais privés avant ses débuts en F1 en 2002, La Chicane offre une opportunité de dépassement majeure, puisque les F1 modernes atteignent plus de 300 km/h avant d'y plonger.

Chaque année, cette tribune permet d'assister à de nombreux moments d'action, et c'est ici notamment que Sebastian Vettel a réalisé plusieurs dépassements en 2018, pour remonter jusqu'à la cinquième place après son accrochage du premier tour. Daniel Ricciardo, l'un des pilotes les plus redoutables quand on parle de freinage tardif, est lui aussi toujours très en vue à cet endroit, et il a été au cœur d'une bagarre acharnée l'opposant à Lando Norris, Kimi Räikkönen et Nico Hülkenberg l'an dernier, pour laquelle il a même été pénalisé.

VIRAGE DU PONT – Pass 3 jours - 349 €

Surplombant le passage technique du Virage du Pont, cette tribune est un régal pour les photographes. L'approche est particulière, avec un long virage à droite à moyenne vitesse, qui se fond avec une légère courbe à gauche puis un freinage quasiment arrêté pour un dernier virage à droite qui se prend en seconde. C'est ce qui en fait un point clé du circuit. C'est technique, tout en brisant la fluidité du rythme des pilotes, les poussant à commettre des erreurs.

Les pilotes de F1 parviennent généralement à échapper au contact à cet endroit, mais pendant les courses annexes on y voit énormément de blocages de roue, de tête-à-queue et d'accrochages.

LE BEAUSSET – Pass 3 jours - 289 €

C'est ici que vous verrez les F1 exploiter au maximum les performances de leurs pneus et les pilotes à la limite de leurs capacités, en arrivant à Signes à plus de 330 km/h et sans toucher les freins au moment de s'engager à droite. Le Beausset est un double-droit qui se resserre et qui fait office de point d'entrée sur la portion la plus technique du circuit. C'est un enfer si l'on est au volant d'une voiture déséquilibrée, qui glisse ou qui est chaussée de gommes usées.

Alors que les freins y sont à peine effleurés, ce secteur fait la part belle au ressenti et à la finesse. C'est là que l'on voit exceller les pilotes les plus en phase avec leur monture, et là aussi que l'on perçoit ceux qui semblent être des proies faciles. Sebastian Vettel l'avait démontré en 2018 face à la Renault de Nico Hülkenberg.

Affichages 360° propriété de PACIFA / WETIX

partages
Williams présentera sa nouvelle F1 avant les essais hivernaux

Article précédent

Williams présentera sa nouvelle F1 avant les essais hivernaux

Article suivant

La F1 est un "investissement qui en vaut la peine" pour Mercedes

La F1 est un "investissement qui en vaut la peine" pour Mercedes
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021