Abiteboul - 2015, un "manque de discipline total" dans la gestion de Renault

Renault a bon espoir de pouvoir améliorer son moteur de Formule 1 grâce de plus gros moyens en 2016, ce qui ne sera pas du luxe pour le constructeur français, à l'aube de son retour probable en tant qu'écurie d'usine.

Abiteboul - 2015, un "manque de discipline total" dans la gestion de Renault
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11 bloque une roue au freinage
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11 et Pastor Maldonado, Lotus F1 E23 en lutte pour une position
Cyril Abiteboul, Directeur Général Renault Sport F1
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11 et Pastor Maldonado, Lotus F1 E23 en lutte pour une position
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11 devant Pastor Maldonado, Lotus F1 E23
Christian Horner, Team Principal Red Bull Racing et Cyril Abiteboul, Directeur Général Renault Sport F1
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23 devant son équipier Romain Grosjean, Lotus F1 E23
Romain Grosjean, Lotus F1 E23

Président du losange, Carlos Ghosn devrait prendre une décision de façon imminente quant au rachat de Lotus, alors que la marque veut faire son retour au premier plan en F1. Quant à Cyril Abiteboul, directeur général de Renault F1, il a révélé l'arrivée d'investissements nouveaux et d'un meilleur équipement à l'usine de Viry-Châtillon dans ce but.

"Si la décision [de Ghosn] est positive, notre budget R&D augmentera," déclare Abiteboul à Motorsport.com"Je pense que nous avons toujours été un peu limités à cet égard, mais nous aurons un budget supplémentaire non-négligeable. Il augmentera d'un pourcentage à deux chiffres par rapport à ce que nous avions avant, ce qui est bien."

"Nous aurons aussi un nouveu dynamomètre à cylindre unique qui arrive pour janvier, ce qui fera croître de 50% notre capacité d'essais lorsqu'il s'agit d'évolution à moyen-terme ou à long-terme. C'est donc un vrai coup de collier, et nous investissons. Franchement, je me sens confiant."

Changement de management

En plus des changements dans le département moteur, Abiteboul a indiqué que l'approche serait différente en termes de management en 2016.

"Je pense que nous avons les compétences, mais je pense que nous manquons un peu d'élan et de leadership technique, savoir où nous voulons aller et mettre la bonne discipline en place. Cette saison est un exemple d'un manque de discipline total dans la gestion de notre programme technique, et j'en fais partie."

"Je ne dis pas que ce n'est pas mon problème, parce que je fais aussi partie du problème. Donc il faudra, quand nous saurons ce que nous faisons, un grand changement de management qui pourrait également impliquer mon propre poste."

Abiteboul pense notamment que Renault aurait eu besoin d'une personne qui se focalise uniquement sur le fait de gérer l'évolution de la performance à Viry.

"Je pense que Viry a besoin de quelqu'un qui soit à l'usine à plein de temps, et à cet égard, il m'est impossible de penser à la stratégie, d'entrer en transaction avec Lotus, de former un nouveau projet F1 et de passer le temps nécessaire à Viry, j'en suis parfaitement conscient."

"Donc à un certain stade, nous devrons réfléchir à ce qui s'est passé et à ce qui se passera à l'avenir. Je ne serai intéressé que par le meilleur pour cette équipe. Une partie de mon travail et une partie de ce que je fais pour Renault est proposer à Renault ce que je pense être l'organisation la plus réaliste pour jouer le championnat du monde."

partages
commentaires
Cinq bonnes raisons de suivre le Grand Prix d’Abu Dhabi

Article précédent

Cinq bonnes raisons de suivre le Grand Prix d’Abu Dhabi

Article suivant

Räikkönen - "Quatrième ou cinquième, est-ce vraiment important?"

Räikkönen - "Quatrième ou cinquième, est-ce vraiment important?"
Charger les commentaires
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021