Abiteboul et Caterham veulent prendre leur temps

Après quatre saisons en Formule 1, Caterham court encore après le premier point de son histoire

Après quatre saisons en Formule 1, Caterham court encore après le premier point de son histoire. Jamais l'équipe n'est rentrée dans le top 10 depuis sa création en 2010, son meilleur résultat étant la onzième place de Vitaly Petrov au Grand Prix du Brésil 2012. Pire, l'an dernier, Caterham n'a jamais fait mieux que quatorzième.

Malgré les circonstances atténuantes, on pourrait commencer à douter de l'équipe qui voulait déjà rejoindre le milieu de tableau en 2011, mais son directeur Cyril Abiteboul tient à relativiser la situation.

C'est difficile de savoir si nous aurions pu faire du meilleur travail”, a déclaré Abiteboul dans les colonnes d'Autosport. “Le seul raccourci qui aurait peut-être pu être trouvé aurait été de s'assurer une véritable association avec une grosse équipe. Car il est vrai que le retour est immédiat, du point de vue de la performance”.

Mais trouver l'endroit où s'installer, passer de personne aux 350 employés que nous sommes désormais, on voit le temps que ça coûte pour une organisation de se restructurer”, poursuit-il, se rappelant le déménagement de Hingham à Leafield intervenu en 2012. L'équipe avait alors quitté le Norfolk, où elle s'était basée en phase avec son identité de nouvelle dynastie de Lotus, pour s'installer dans une usine plus grande et donc plus favorable à des progrès sur le long-terme.

On peut donc imaginer ce que c'est de partir d'une feuille blanche, on n'a pas de processus, on n'a rien. Vraiment rien”, insiste le Français. “Il faut que tout s'assemble en parallèle, et en plus de devoir être une vraie entreprise, il faut aussi être assez compétitif pour se battre contre celles qui investissent depuis 35 ans comme Williams. Aurait-il été possible de faire du meilleur travail ? Je crois, ces deux dernières années en particulier, que nous aurions pu être plus proches d'eux, mais la tâche est immense”.

Abiteboul tient aussi à préciser qu'à part Marussia, toutes les écuries de Formule 1 font partie du plateau depuis les années 1990 ou avant, bien que la plupart d'entre elles aient changé de nom plusieurs fois depuis leur arrivée.

Pour Red Bull, cela a pris du temps de bien marcher, et pourtant, ils partaient de Jaguar”, souligne-t-il. “Lotus est une équipe fantastique, rien à dire à ce sujet, mais ils sont partis de Toleman et de Benetton. Sauber était bien établi et avait BMW, donc nous voyons que les équipes qui sont compétitives le sont car elles sont bien établies et sont des affaires bien menées, et c'est aussi ce que nous devons être”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Vitaly Petrov
Équipes Sauber , Williams
Type d'article Actualités