Plus de victoire française depuis 1996, une question de mentalité ?

La Formule 1 n'a pas connu de Champion du monde français depuis la saison 1993, et de victoire depuis 1996. Alain Prost offre son point de vue sur cette situation dont on se demande si elle peut changer en 2020...

Plus de victoire française depuis 1996, une question de mentalité ?

Le dernier titre mondial acquis en Formule 1 par un pilote français remonte à 1993. Avec ses couronnes mondiales collectées en 1985, 1986, 1989 (McLaren) et 1993 (Williams), Alain Prost est même l'un des rares pilotes à avoir étoffé son palmarès de titres mondiaux avec plusieurs équipes. Sebastian Vettel, par exemple, lui aussi quadruple Champion du monde, n'est pour l'heure pas encore parvenu à collecter d'autre couronne qu'avec Red Bull Racing.

Quoi qu'il en soit, la dernière victoire française en Grand Prix, elle, remonte à la saison 1996, avec le coup réalisé par Olivier Panis (Ligier) lors d'une édition particulièrement chaotique du Grand Prix de Monaco. Avant cela, Jean Alesi a lui aussi signé son unique victoire en F1 lors du Grand Prix du Canada 1995, au volant d'une Ferrari.

Depuis Panis, 85e vainqueur d'un Grand Prix, 23 nouveaux pilotes sont montés sur la plus haute marche du podium : quatre Allemands (Frentzen, Ralf Schumacher, Vettel, Rosberg) et autant de Finlandais (Häkkinen, Räikkönen, Kovalainen, Bottas), deux Brésiliens (Barrichello, Massa), Italiens (Fisichella, Trulli), Anglais (Button, Hamilton) et Australiens (Webber, Ricciardo), un Nord-Irlandais (Irvine), Colombien (Montoya), Espagnol (Alonso), Polonais (Kubica), Vénézuélien (Maldonado), Hollandais (Max Verstappen) et enfin un Monégasque (Leclerc).

Lire aussi :

Comment expliquer, alors, qu'en dépit de représentants réguliers sur la grille pendant des années, aucun pilote français ne soit venu étoffer ce palmarès ?  "La Formule 1 est un environnement qui est vraiment anglais", analyse Alain Prost pour Motorsport.com. "La relation entre les Anglais et les Français est parfois difficile mais quand ils travaillent bien, ils travaillent très bien ensemble. Mais ce n'est pas si facile !"

Prost, Mansell et Patrese, sur le podium du GP de France 1989

"Pour ma part, je ne me sens pas Français, je ne me suis jamais senti Français et je pense que c'est pour cela que j'ai réussi", poursuit Le Professeur, au risque de froisser certaines susceptibilités. "J'aime vraiment travailler avec les Anglais, les Japonais, les Allemands, les Italiens, les Américains, les Indiens..."

Prost a aussi été amené à travailler aussi étroitement que possible avec les ingénieurs moteur Honda, à l'époque où Ayrton Senna était vu par ceux-ci comme un maître à penser. "J'ai parfois trouvé la mentalité japonaise difficile, mais ce n'est pas une question de préférence", sourit Prost, avant de revenir sur la situation plus générale des pilotes hexagonaux.

Lire aussi :

"En plus, beaucoup de pilotes français n'ont pas réussi à faire le bon choix pour devenir un pilote de Formule 1 de haut niveau dans ce genre d'environnement. Cela dit, il est certain que Didier Pironi méritait d'être Champion du monde chez Ferrari", poursuit celui qui lança après sa carrière de pilote une équipe française avec Prost GP, au sein de laquelle il aligna notamment Jean Alesi.

"C'est une question de mentalité, de gestion des personnes à l'intérieur. C'est presque un monde fermé dans lequel il faut entrer. Il faut être accepté. Pour moi, d'accord, j'étais une grenouille [rires] mais ils savaient que je n'avais pas la mentalité de la grenouille."

partages
commentaires
Pour la FIA, 10 cas de COVID-19 n'annuleraient pas les GP
Article précédent

Pour la FIA, 10 cas de COVID-19 n'annuleraient pas les GP

Article suivant

Niki Lauda, de pilote payant à Champion du monde de Formule 1

Niki Lauda, de pilote payant à Champion du monde de Formule 1
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021