Abu Dhabi ne veut pas racheter Toro Rosso

Relancée pour la énième fois en début de semaine, la rumeur de rachat de l'équipe Toro Rosso par un fonds d'investissement d'Abu Dhabi ne serait pas fondée

Relancée pour la énième fois en début de semaine, la rumeur de rachat de l'équipe Toro Rosso par un fonds d'investissement d'Abu Dhabi ne serait pas fondée.

Il était en effet question que le fonds d'investissement International Petroleum Investment Company, appuyé par la compagnie pétrolière espagnole CEPSA, rachète l'écurie dont est actuellement propriétaire Dietrich Mateschitz, le grand patron de Red Bull.

La société Aabar Investments, directement liée à l'émirat d'Abu Dhabi, a confirmé qu'il y avait actuellement des tractations et des négociations avec Red Bull, mais a nié qu'il s'agissait de discuter du rachat de la petite équipe italienne.

Dans un communiqué publié hier, Aabar reconnait être "en train d'évaluer ses options pour un projet potentiel de coopération avec l’Autriche, basé sur Red Bull. Cela comprend des activités conjointes possibles entre les entreprises de Red Bull et Abu Dhabi, et n'inclut pas les équipes de Formule 1 de Red Bull, ni la boisson Red Bull".

Aabar est déjà implantée en Formule 1, avec un engagement de près de 40% au sein du capital de Mercedes GP.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso , Mercedes
Type d'article Actualités