Abu Dhabi veut mener un pilote en Formule 1

L’Emirat d'Abu Dhabi va créer une filière pour aider de jeunes pilotes à concourir dans diverses catégories du sport automobile, et amener pour la première fois un pilote de cette partie du Golfe Persique à atteindre la Formule 1 dans le futur

L’Emirat d'Abu Dhabi va créer une filière pour aider de jeunes pilotes à concourir dans diverses catégories du sport automobile, et amener pour la première fois un pilote de cette partie du Golfe Persique à atteindre la Formule 1 dans le futur.

Déjà très présent dans le championnat du monde des rallyes WRC où elle est le partenaire principal du Citroën Racing depuis 2012, le fond d’investissement Abu Dhabi Racing a annoncé qu’il allait créer, en partenariat avec Daman (compagnie nationale d’assurance santé), une filière afin de former et promouvoir de jeunes pilotes automobile.

Une première promotion de sept pilotes déjà sélectionnés au préalable va ainsi entamer une formation de huit mois, qui se tiendra principalement sur le circuit de Yas Marina, et démarrera au lendemain du Grand Prix d'Abu Dhabi.

La volonté de cette filière sera de produire des pilotes de niveau international, capables de courir dans des discipines aussi variées que le karting, les courses d’endurance et le rallye. L’objectif à long terme sera de porter un pilote originaire d’Abu Dhabi dans les rangs de la Formule 1 à plus long terme.

Le concept et le programme de cette filière ont été présentés jeudi par Khaled Al Qubaisi, directeur général d'Abu Dhabi Racing, et Sven Rothe, le directeur commercial de la compagnie Daman, en présence également de Saeed Al Mehairi, instructeur de pilotage sur le Yas Marina Circuit.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Saeed Al Mehairi , Khaled Al Qubaisi
Type d'article Actualités