Accident Alonso - McLaren dévoile ses conclusions et nie les rumeurs

Au lendemain de l'accident dont a été victime Fernando Alonso, l'écurie McLaren a apporté des précisions beaucoup plus claires pour expliquer les circonstances de la sortie de piste de l'Espagnol

Au lendemain de l'accident dont a été victime Fernando Alonso, l'écurie McLaren a apporté des précisions beaucoup plus claires pour expliquer les circonstances de la sortie de piste de l'Espagnol.

Tout d'abord, l'écurie de Woking confirme que son pilote va bien et que les examens menés hier et complétés ce lundi n'ont révélé aucune blessure. Alonso passera toutefois la nuit prochaine à l'hôpital, toujours en observation, afin de lui permettre de récupérer convenablement suite au traitement médical qu'il a reçu.

"Nous voulons lui permettre de récupérer rapidement et complètement, et nous évaluerons en temps voulu la possibilité qu'il participe ou non aux prochains essais à Barcelone", précise l'équipe.

Un violent choc latéral

Depuis l'accident survenu dimanche midi, McLaren a pris le temps d'analyser toutes les données à sa disposition et a tiré les conclusions suivantes :

"Sa voiture est partie trop large à l'entrée du virage 3 – qui est un virage rapide en montée – et il est allé sur l'Astroturf qui délimite la piste. Une perte de motricité conséquente a causé une instabilité, l'a envoyé vers l'intérieur du circuit, où il a retrouvé de la traction et heurté le mur."

"Nos conclusions indiquent que l'accident a été causé par le vent soufflant en rafale sur cette partie du circuit à ce moment-là, affectant d'autres pilotes de la même manière [Carlos Sainz]."

"Nous pouvons affirmer catégoriquement qu'il n'y a aucune preuve qui indique que la voiture de Fernando a souffert d'un bris mécanique ou quoi que ce soit. Nous pouvons aussi confirmer qu'il n'y a pas eu de perte aérodynamique enregistrée, ce qui indique que la voiture n'a pas perdu de pièce aérodynamique, en dépit du fait qu'elle était sujette à une force G importante. Enfin, nous pouvons révéler qu'il n'y a pas eu de décharge électrique ou d'irrégularité au niveau du système ERS, que ce soit avant, pendant ou après l'accident."

"Ces points réfutent

les rumeurs erronées qui sont apparues récemment

et selon lesquelles Fernando étaient inconscient suite à un souci électrique. Ce n'est simplement pas vrai. Nos données montrent qu'il a rétrogradé tout en appuyant à fond sur la pédale de frein au moment du premier impact ; ce qui montre clairement qu'il ne pouvait pas être inconscient à ce moment précis."

"Nos données confirment aussi que la voiture de Fernando a heurté le mur d'abord avec sa roue avant-droite et ensuite avec sa roue arrière-droite. C'était un impact latéral significatif, entraînant des dégâts."

"Après l'impact initial, la voiture a glissé contre le mur pendant environ 15 secondes avant de s'arrêter. Les quatre roues sont restées attachées à la voiture, mais aucun dégât n'a été subi par la carrosserie ou la cellule de survie entre les roues avant et arrière."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Carlos Sainz
Équipes McLaren
Type d'article Actualités