Accrochage avec Hamilton : Bottas aurait pu freiner "plus tôt"

Valtteri Bottas, responsable de l’accrochage avec Lewis Hamilton au premier virage du GP de Bahreïn, a admis qu’il avait sans doute freiné trop tard.

Accrochage avec Hamilton : Bottas aurait pu freiner "plus tôt"
Départ : Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team W07, Valtteri Bottas, Williams FW38 et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Valtteri Bottas, Williams FW38
Départ : Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team W07, Valtteri Bottas, Williams FW38 et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07 se touchent
Valtteri Bottas, Williams FW38
Valtteri Bottas, Williams FW38, bloque une roue au freinage
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H et Valtteri Bottas, Williams FW38
Valtteri Bottas, Williams FW38
Valtteri Bottas, Williams FW38
Valtteri Bottas, Williams FW38 et Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H et Valtteri Bottas, Williams FW38

En l’absence de Sebastian Vettel et en raison du mauvais départ de Kimi Räikkönen, Valtteri Bottas s’est rapidement retrouvé en position d’être troisième derrière les deux Mercedes. Cela n’a pas duré puisque, dans le premier virage, le Finlandais est venu percuter Lewis Hamilton

S’il a conservé un temps la troisième place, derrière Nico Rosberg et Felipe Massa, la responsabilité de la collision lui a, sans surprise, été attribuée et il a écopé d’un drive through. Il a finalement terminé neuvième du Grand Prix, derrière son équipier.

"À peu près cent mètres avant le virage 1, ça a été le moment fort de ma course", a déclaré Bottas. "Après cela, tout a été décevant. J’étais dans le virage 1, j’ai freiné tard, je pense que, probablement, les Mercedes ne s’attendaient pas à ce que quelqu’un soit à l’intérieur, et peut-être que j’ai freiné trop tard aussi. C’est dommage. Ça m’a coûté des positions […], et ça a coûté des positions à Lewis aussi."

"Je pense vraiment que j’aurais pu freiner plus tôt, mais en même temps je ne m’attendais pas à ce qu’ils ralentissent autant et que ce soit si serré dans le virage 1, qu’il n’y ait pas de vitesse. Parfois ça fonctionne, et parfois on freine trop tôt et quelqu’un dépasse par l’extérieur."

Cité par Auto Motor und Sport, Lewis Hamilton a semblé ne pas vraiment tenir rigueur au Finlandais de cet accrochage, même s'il a eu un impact immense sur sa course. "Valtteri n'a pas besoin de s'excuser. C'était un incident de course normal. J'ai appris à faire avec des jours comme ceux-ci."

Une stratégie "pas idéale"

Le pilote au numéro 77 a endommagé son aileron avant dans la manœuvre mais pour lui cela n’a fait aucune différence. "Pour être honnête je ne l’ai pas beaucoup senti, je ne sais pas si c’est une bonne chose ou une mauvaise chose, avec l’aileron avant ! Ça semblait normal. Évidemment, nous avons perdu de l’appui, mais pas énormément."

Felipe Massa s’est dit déçu et frustré par la stratégie mise en œuvre de son côté, qui consistait à utiliser deux trains de pneus mediums pour les deux derniers relais de la course. Le Finlandais, qui disposait lui aussi de deux trains de mediums neufs, semble quant à lui regretter de n’en avoir utilisé qu’un seul.

"C’était difficile. Nous avions deux trains de mediums neufs [dimanche], et nous en avons utilisé un seul. Pas idéal pour la course, mais tout était vraiment compromis avec le drive through. Je suis sûr que j’aurais pu faire mieux de deux places."

"Ce n’est pas encore où nous voulons être, où nous devons être. Nous devons continuer à travailler et essayer d’améliorer la voiture. C’était bon d’avoir au moins quelques points, mais nous n’étions tout de même pas très contents. Nous devons continuer de pousser."

partages
commentaires
Technique - Les évolutions de Mercedes et Ferrari

Article précédent

Technique - Les évolutions de Mercedes et Ferrari

Article suivant

Red Bull - Notre situation est meilleure qu'il y a un an

Red Bull - Notre situation est meilleure qu'il y a un an
Charger les commentaires
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021