Vettel-Leclerc : ce qui s’est dit à Maranello reste à Maranello

Ferrari ne va pas révéler comment l'accrochage de ses pilotes a été géré en interne suite au Grand Prix du Brésil.

Vettel-Leclerc : ce qui s’est dit à Maranello reste à Maranello

Sebastian Vettel et Charles Leclerc étaient à la lutte pour la quatrième place à quelques tours du but sur le circuit d'Interlagos, côte à côte dans la ligne droite menant au virage 4. Vettel s'est légèrement décalé vers Leclerc, provoquant le plus léger des contacts avec des conséquences désastreuses : des crevaisons qui ont les ont tous deux contraints à l'abandon. Excepté le carambolage survenu au départ du Grand Prix de Singapour 2017, c'était la première fois que deux pilotes Ferrari s'éliminaient mutuellement dans un accrochage depuis la création du Championnat du monde de Formule 1, en 1950.

Lire aussi :

D'aucuns auraient rêvé d'être une petite souris pour entendre ce qui s'est dit à Maranello lorsque l'incident a fait l'objet de discussions et d'analyses entre le directeur d'équipe Mattia Binotto et ses pilotes. En effet, deux semaines plus tard, à Abu Dhabi, les membres de la Scuderia se refusent à toute polémique ; présent en conférence de presse, Charles Leclerc s'est contenté d'indiquer que Vettel et lui allaient devoir être "un peu moins agressifs" entre eux.

Mattia Binotto, directeur de Ferrari

Binotto, quant à lui, avait déjà fait savoir que les deux hommes "comprennent que ce qui s'est passé n'est pas acceptable", bien que "si l'on écoute les pilotes, ils ont leur propre version des faits". Lorsqu'il lui est demandé quelles mesures ont été prises pour éviter que cela ne se reproduise, l'Italien rétorque : "Il n'y a pas de réponse à donner. C'est quelque chose dont nous discutons en interne. Ce sont deux très bons pilotes, ils savent exactement quoi faire. Ce qui est arrivé est malheureux."

"Est-ce la faute d'un pilote plus que de l'autre ? Je pense que ce n'est pas important. Peut-être que cette fois ça pourrait avoir été Seb, peut-être que la prochaine fois ça pourrait être Charles. Ce sont deux pilotes qui se battent, et ils peuvent commettre des erreurs. L'important, c'est de comprendre ce qui provoque ça. C'est le seul moyen de s'assurer que ça ne se reproduise pas. C'est évidemment ce dont nous avons discuté, et je souhaite que cela reste entre nous."

Propos recueillis par Scott Mitchell  

partages
commentaires
Haas va tester son nouveau simulateur pour la première fois

Article précédent

Haas va tester son nouveau simulateur pour la première fois

Article suivant

EL2 - Bottas accroche le meilleur temps... et Grosjean !

EL2 - Bottas accroche le meilleur temps... et Grosjean !
Charger les commentaires
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021