Adam Parr renonce à un business model alternatif pour sa BD

partages
commentaires
Adam Parr renonce à un business model alternatif pour sa BD
3 août 2013 à 12:30

L’ex-président de Williams, Adam Parr, a signé récemment une bande-dessinée baptisée l’Art de la Guerre, décrivant les coulisses politico-commerciales de la F1 dans le monde des patrons d’équipes, de la FIA et des porteurs des droits commerciaux de la F1

L’ex-président de Williams, Adam Parr, a signé récemment une bande-dessinée baptisée l’Art de la Guerre, décrivant les coulisses politico-commerciales de la F1 dans le monde des patrons d’équipes, de la FIA et des porteurs des droits commerciaux de la F1.

Un ouvrage fascinant, ouvrant au grand public les arcanes du monde des décisionnaires se partageant le gâteau qu’est le sport. On retrouve dans l’aventure ne manquant néanmoins pas de texte l’angle de l’intrigue des signatures de nouveaux accords Concorde, de limitations de budgets, et d’interprétations techniques de règlements.

Découvrir le pitch de l'Art de la Guerre ici.

La mise sur le marché de cette histoire était strictement animée par un objectif personnel de Parr, qui est tout juste retombé sur ses pieds avec les ventes de la bande-dessinée et n’a selon ses dires pas réalisé le moindre profit.

Parr avait prévu de faire appel à un « crowdfunding « (entendez une participation financière gracieuse collective via internet) pour collecter 9000£ (11000€) nécessaires au financement d’un second volet. L’idée du crowdfunding a cependant été abandonnée, Parr n’ayant collecté que 780£ de la part de 53 donateurs en trois semaines.

Un autre business model alternatif a été observé dans le monde de la F1 récemment. Myles Mordaunt, co-fondateur d’Amber Lounge (spécialisé dans l’hospitalité et la tenue de soirée F1 prestigieuses) a pris le parti de participer à la version anglaise de The Apprentice, émission de TV réalité dans laquelle les candidats doivent convaincre l’homme d’affaires Lord Sugar d’investir à hauteur de 250’000£ dans leur affaire, sans se faire virer. Mordaunt a pris la porte à une semaine de la finale.

Les photos de l'Amber Lounge de Monaco 2013, ici.

Prochain article Formule 1
Bourdais explique comment Vettel a pris le dessus en 2009

Article précédent

Bourdais explique comment Vettel a pris le dessus en 2009

Article suivant

Boullier : Räikkönen mérite un 10 sur 10

Boullier : Räikkönen mérite un 10 sur 10
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Adam Parr
Équipes Williams
Type d'article Actualités