Adopter les bons réglages à Barcelone

Lotus F1 Team vous propose de jeter un oeil dans les notes de ses ingénieurs piste pour définir les meilleurs réglages pour le Circuit de Catalunya, à Montmelo

Lotus F1 Team vous propose de jeter un oeil dans les notes de ses ingénieurs piste pour définir les meilleurs réglages pour le Circuit de Catalunya, à Montmelo. La 5ème manche du championnat du monde est un laboratoire parfait pour de nombreux domaines-clés des monoplaces, à commencer par l'aérodynamique.

Aileron avant: pour contrer le sous-virage au premier et au dernier virage, il faut un aileron avant suffisamment chargé.

Aileron arrière: Les niveaux d’appui requis sont similaires à ceux de Bahreïn, soit un peu plus élevés qu’à Shanghai. La ligne droite suffisamment longue indique qu’un DRS efficace sera utile, même si elle est moins longue qu’en Chine.

Suspension: nous connaissons bien le circuit grâce aux tests, mais la principale différence résidera dans la température beaucoup plus élevée. Ce qui implique que les pneus travailleront différemment. Les réglages utilisés cet hiver pour accélérer leur mise en température seront caducs. Les vibreurs ne sont pas spécialement utilisés, aussi la voiture peut-elle avoir une garde au sol plus basse. Le virage 16 est crucial. Si la voiture est bien à cet endroit, cela permet de bien profiter de la ligne droite. En qualifications, il se passe pratiquement à fond, mais avec le plein d’essence et des pneus un peu usés, cela devient plus compliqué.

Freins: Les freins ne posent pas de vrai problème ici. Les exigences du circuit ne sont pas énormes et, grâce aux tests effectués ici, nous savons à quoi nous attendre. Il nous faudra simplement ajuster nos écopes avant et arrière pour atteindre la température correcte qui permet aux freins d’être le plus performants. Pas d’inquiétude particulière à propos de leur usure.
Moteur: il est nécessaire de disposer d’une bonne souplesse générale, surtout pour les virages lents dans la deuxième moitié du tour.

Pneus: Pirelli a désigné les gommes médiums (blanc) et les dures (orange). Le profil du circuit et son asphalte abrasif peuvent se révéler durs pour les pneus. En particulier la longue et très rapide courbe 3 qui impose une très forte charge au pneu avant gauche. Le virage 5 peut aussi occasionner un blocage des roues avant en raison de son dessin en dévers. Il faut noter également que Pirelli a modifié son mélange dur, qui se rapproche maintenant de celui utilisé la saison dernière.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Lotus F1
Type d'article Actualités