Aéro et pneus : Hamilton et Vettel veulent des changements

Le Grand Prix du Brésil a démontré que les dépassements en Formule 1 étaient toujours rendus difficiles entre les monoplaces dans certaines conditions. 

A Interlagos, on a ainsi vu Lewis Hamilton produire un effort important pour tenter de prendre le dessus sur son coéquipier Nico Rosberg. Mais à voitures égales et avec des facteurs aérodynamiques qui rendent presque impossible de suivre durablement un adversaire, le triple Champion du Monde a dû se résigner, notamment après avoir usé trop rapidement ses pneus. 

Evidemment déçu de ne pas avoir pu l’emporter, et sans parler du volet stratégique qui a mis aux prises les deux pilotes Mercedes et leur muret des stands, Hamilton a lancé un appel aux responsables de la discipline pour que les futures règles permettent de suivre une autre monoplace sans inconvénient majeur. 

"Au final, ce que nous disons n’est pas vraiment important car cela n’arrivera pas", prévient-il avant de s’expliquer, presque fataliste. "Les grands dirigeants prennent les décisions et qui sait s’ils prendront les bonnes pour les années à venir?" 

"Quelque chose doit changer, vous savez. Car lors de certaines courses on peut suivre les autres, ce qui offre une belle course, comme à Austin où il y a eu la dernière bonne course, mais d’autres endroits sont juste…[Il ne termine pas sa phrase] J’imagine que pour les fans ce n’est pas très excitant à regarder. Bien sûr, c’est toujours bien d’être devant, comme c’est notre cas depuis un moment maintenant. Mais pouvoir faire la course c’est ce que le reste du peloton et les fans veulent voir. C’est probablement un changement qui serait vu positivement."

Vettel veut de meilleurs pneus

Hamilton n’évoque toutefois pas la manière dont les règles techniques pourraient permettre aux pilotes de se suivre de plus près en piste sans effets indésirables. Un point qu’aborde Sebastian Vettel, qui plaide lui aussi pour des solutions permettant d’éviter de donner lieu à des processions dans certaines courses. 

"Je crois que globalement, ce dont nous avons besoin pour suivre une autre voiture de plus près à des vitesses moyennes, élevées, ou dans des virages lents, c’est plus de grip mécanique", estime le quadruple Champion du Monde. "Il faut donc faire passer le pourcentage entre le grip aéro et le grip mécanique davantage vers le mécanique. Comment faire ça? Je pense que nous avons simplement besoin de meilleurs pneus, qui nous permettent d’aller plus vite. Les pilotes veulent aller plus vite. Donc je pense que la solution est très simple."

"Malheureusement, la discipline est très politique avec les différents intérêts des gens. Je pense que c’est assez juste de donner au manufacturier de pneus, en l’occurence Pirelli, la chance d’améliorer ses pneus, mais nous avons besoin de rouler. Mais étant donné que les responsables, les équipes, et qui que ce soit d’autre, ne peuvent pas se mettre d’accord, ce sera difficile de faire des progrès."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités
Tags aero, déclarations, dépassement, pneus, réglement