Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Ce que les ailerons avant 2020 disent sur chaque équipe - 3e partie

Un nouveau package réglementaire introduit l'an passé a conduit à des designs différents d'ailerons avant, les écuries de pointe s'orientant vers des solutions très variées. Après une année complète de développement, penchons-nous sur les leçons que nous en avons apprises.

Ce que les ailerons avant 2020 disent sur chaque équipe - 3e partie

Renault et McLaren chercheront encore à se rapprocher des sommets dans les saisons à venir. Nous allons analyser leur progression au niveau des ailerons avant depuis les changements réglementaires introduits en 2019.

Lire aussi :

Renault

Comparaison des ailerons avant de la Renault R.S.19

Comparaison des ailerons avant de la Renault R.S.19

Le design de l'aileron avant Renault a continué à suivre la même philosophie qu'avant 2019, même sans les surfaces aérodynamiques bannies par les nouvelles règles. Pendant la saison, des changements ont été faits au niveau de l'extrémité intérieure des flaps et à la jonction entre le plan principal et la section neutre.

La courbure du plan principal a été modifiée à la jointure et une fente a été ajoutée juste au-dessus. On note aussi un changement d'approche concernant la position et la forme des flaps. Tout cela a une incidence sur la vitesse du vortex Y250 qui est créé dans cette zone.

Nez de la Renault F1 Team R.S.19

Nez de la Renault F1 Team R.S.19

Renault a présenté sa version de la cape lors de son Grand Prix national en France (flèche rouge). La solution, une solution de fortune plutôt qu'un design entièrement nouveau, a été installée à l'extrémité arrière des longs piliers fendus.

Nez de la Renault F1 Team R.S.20

Nez de la Renault F1 Team R.S.20

Pour 2020, Renault dispose du design le plus différent visuellement, en ayant suivi le leadership de Mercedes avec une partie centrale mince qui s'affine à la fin du châssis et crée un bout du nez plus bulbeux. Le corps central fin permet d'utiliser une cape bien plus grande, ce qui permet de capturer un flux d'air plus important et à le diriger vers la zone souhaitée.

McLaren

McLaren a introduit un configuration de nez extrêmement complexe en 2018, compilant des aspects vus ailleurs sur la grille, notamment le bout du nez qui permet le passage du flux d'air, la section centrale fine et une cape.

McLaren MCL33 front wing Spanish GP
McLaren MCL33 front wing Spanish GP

La confiance était grande dans le fait que le nouveau nez, introduit lors du GP d'Espagne, aiderait à débloquer le potentiel de leur voiture, mais les gains constatés sur les simulations n'ont pas été entièrement retrouvés sur la piste.

McLaren MCL33 nose
McLaren MCL33 nose, United States GP

Pendant la saison, les panneaux verticaux sur les côtés ont été abandonnés. Ceux-ci étaient supposés aider à canaliser le flux mais en fait ils ont apportés des effets secondaires non désirés.

Aileron avant de la McLaren MCL35

Aileron avant de la McLaren MCL35

Pour 2019, le design du nez est resté relativement stable mais pour 2020 l'équipe a simplifié son extrémité en abandonnant totalement les tunnels pour le flux d'air et en revenant à une solution plus simple en forme de pouce.

Comparaison des ailerons avant McLaren MCL34

Comparaison des ailerons avant McLaren MCL34

Pour les modifications réglementaires de 2019, sa première conception s'est rapprochée davantage d'un aileron avant chargé (ci-dessous à gauche) mais, comme le flux passant sur l'aileron a été optimisé et que l'écurie a mieux compris quelle partie il fallait consacrer à la génération de l'appui et quelle partie consacrer au conditionnement du flux, des modifications ont commencé à être apportées.

L'aileron a évolué pour tendre vers plus de portions déchargées, avec une réduction des sections externes de la corde et de l'angle des flaps. Le bord d'attaque du plan principal a également été réduit, ce qui diminue l'exposition des deux stries sous l'aileron.

Dans le même temps, les caméras infrarouges qui ont été montées sur les flaps ont été déplacées et installées sur la plaque d'extrémité, ce qui modifie leur impact aéro.

McLaren MCL35 front wing detail
McLaren MCL35 front wing detail

Le concept initial 2020 de McLaren (ci-dessus à gauche) était une reprise de celui de 2019, alors que l'équipe a introduit une nouvelle solution (ci-dessus à droite) lors de la seconde semaine d'essais hivernaux. 

La particularité de ce nouveau design est le petit Gurney qui a été ajouté à l'arrière de la plaque d'appui (flèche rouge sur l'image de droite). Cela se remarque évidemment quand on le compare aux autres changements mais ils travaillent tous en conjonction, la forme de la plaque d'appui (flèche bleue), la hauteur du plan principal où il rencontre la plaque d'appui (flèche noire) et la forme des flaps (flèche verte) ayant toutes été revues.

partages
commentaires
Aston Martin ne deviendra pas un "monstre" comme les top teams

Article précédent

Aston Martin ne deviendra pas un "monstre" comme les top teams

Article suivant

Le plan pour 2 GP d'Autriche obtient le feu vert du gouvernement

Le plan pour 2 GP d'Autriche obtient le feu vert du gouvernement
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021