Des vibreurs ajoutés à Austin pour éviter un nouveau cas Verstappen

partages
commentaires
Des vibreurs ajoutés à Austin pour éviter un nouveau cas Verstappen
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
Co-auteur: Fabien Gaillard
17 oct. 2018 à 12:36

La Formule 1 a agi afin de prévenir une nouvelle controverse concernant le court-circuitage des virages lors du Grand Prix des États-Unis en installant de nouveaux vibreurs.

Verstappen avait quitté Austin furieux après la course de 2017 suite à la pénalité de cinq secondes dont il avait écopé après avoir été jugé coupable d'avoir gagné un avantage en coupant le circuit aux virages 16 et 17, le privant d'un podium alors qu'il avait pris l'avantage sur Kimi Räikkönen dans le dernier tour.

Lire aussi :

Après la polémique largement nourrie par le Néerlandais l'an passé, qui s'en était pris assez vivement aux commissaires, la FIA a décidé d'agir cette année. Avant le Grand Prix des États-Unis, l'instance dirigeante a confirmé que deux gros vibreurs seraient ajoutés au circuit à cet endroit. Ceux-ci, longs de deux mètres, larges d'un mètre et haut de 50 mm, ont été installés derrière les vibreurs normaux situés à la corde des virages 16 et 17.

La FIA a également ajouté de nouveaux vibreurs à la sortie du virage 1 afin d'empêcher les pilotes d'aller trop au large à cet endroit. Ces boudins sont similaires à ceux des virages 11, 15 et 19.

Article suivant
Le programme TV du GP des États-Unis

Article précédent

Le programme TV du GP des États-Unis

Article suivant

De Ferran "en colère" face aux résultats de McLaren

De Ferran "en colère" face aux résultats de McLaren
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Pilotes Max Verstappen Boutique
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités