Albers veut rester en F1, mais pas en tant qu'essayeur

Christijan Albers a perdu son baquet chez Spyker F1 et étudie désormais les différentes options qui s'offrent à lui, mais ces chances d'être présent sur la grille de départ la saison prochaine paraissent faibles

Christijan Albers a perdu son baquet chez Spyker F1 et étudie désormais les différentes options qui s'offrent à lui, mais ces chances d'être présent sur la grille de départ la saison prochaine paraissent faibles.

Son sponsor n'ayant pas versé le budget attendu par Spyker, le pilote néerlandais a été remplacé dès le Grand Prix d'Europe par Markus Winkelhock, puis ensuite par Sakon Yamamoto.

"J'aimerais courir mais ce n'est pas possible. Nous devons examiner comment et si je peux rester dans la famille Spyker" explique Albers, qui poursuit les négociations avec Michiel Mol, patron de l'écurie.

En revanche, l'ancien équipier d'Adrian Sutil refuse catégoriquement de prendre la place de pilote essayeur : "Je n'envisage pas cela comme une option. Nous savons tous que Spyker ne réalise pas beaucoup d'essais."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Christijan Albers , Markus Winkelhock , Sakon Yamamoto , Adrian Sutil
Type d'article Actualités